Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:08

Football Dan Ndoye: «Que du plaisir!»

Le Lausanne-Sport et son jeune attaquant ont repris l'entraînement collectif jeudi matin. Avec quelques inconnues quand même, pour la suite.

Le futur Niçois en plein effort.

Le futur Niçois en plein effort. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dan Ndoye et le LS ont travaillé ensemble et ç'a fait du bien à tout le monde. Mais le club vaudois ne sait pas quand il reprendra la compétition, ni dans quelle Ligue. Le jeune ailier, lui, est prêté par Nice jusqu'au 30 juin, soit une grosse semaine après l'éventuel redémarrage des activités... Tour d'horizon de ces différents sujets.

Ma première question est très bête: ça fait quoi de jouer au foot?

Ben ça fait du bien! C’est ce qu’on attend depuis longtemps, maintenant. Là, les sensations reviennent, tout le monde est content de se retrouver. Que du plaisir! Physiquement, nous ne sommes pas rouillés. On a eu un bon programme pendant l’arrêt. C’est sûr que ce n’était pas le rythme des matches, des entraînements... On est déjà bien au point de vue physique et maintenant, il faut se réhabituer à s’entraîner ensemble.

Ça manquait le ballon?

(Il souffle) Ah ça manquait beaucoup! C’est quelque chose d’exceptionnel dans une carrière. Jamais on n’a connu une telle période sans jouer. Mais bon, on devait respecter le confinement comme tout le monde. C’était la santé publique avant tout. Maintenant que ça commence à passer, on va essayer de reprendre, pour que ça reparte le plus vite possible.

Pas mal de joueurs, en Angleterre notamment, ont une certaine angoisse, à l’heure de reprendre les activités...

C’est vrai qu’on dirait qu’il y a plus d’anxiété là-bas! Nous, tout le monde autour de nous travaille pour qu’il n’y ait pas de problèmes et ça se passe très bien. On ne sait pas encore si on pourra rejouer en juin, mais on se prépare à toutes éventualités. On fait comme si le championnat allait reprendre. De toute façon, ce n’est pas nous qui décidons. Tout ce qu’on peut faire, c’est d’être prêt si ça redémarre. On ne regarde pas trop ce qu’il se passe ailleurs. Nous sommes surtout contents de pouvoir reprendre.

Vous êtes prêté par Nice, Européen la saison prochaine, mais jusqu’au 30 juin...

Je le vis très sereinement, au jour le jour. Je suis prêt à toutes éventualités.

Mais le but est quand même de finir la saison avec le LS et de fêter une promotion, non?

Ce n’est pas moi qui décide! Je le répète, je suis prêt à tout. Que ce soit à Nice ou ici, je serai prêt à jouer.

Une fin de saison à huis clos, ça vous dérange?

C’est sûr que ce n’est pas ce qu’on souhaite quand on est footballeur... Mais on ne va surtout pas se plaindre de pouvoir reprendre, que ce soit à huis clos ou avec des supporters. Sans spectateur, ce sera déjà bien de jouer. Ensuite, reprendre petit à petit devant nos fans, ce sera encore mieux.

Robin Carrel

Créé: 21.05.2020, 18h01

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.