Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 22:15

Football Cette fois, Servette a résisté au retour de Xamax

Les Genevois, qui ont mis fin à une longue période de disette face à Neuchâtel, se sont imposés 1-2 à la Maladière pour la reprise de Super League, samedi.

Kone a inscrit le 1-0 après seulement 14 secondes de jeu.

Kone a inscrit le 1-0 après seulement 14 secondes de jeu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Neuchâtel et Servette ont débuté 2020 comme ils ont fini 2019. À une grosse exception près dans chacun des deux effectifs. Côté xamaxien, la recrue Geoffroy Serey Die a été titularisée à mi-terrain pour ce derby, tandis que l’autre renfort hivernal, Yannis Tafer, a disputé l’intégralité de la seconde mi-temps. Dans les rangs genevois, il a fallu remplacer le paria Sébastien Wüthrich. Le choix d’Alain Geiger? Décaler le milieu de couloir Varol Tasar dans l’axe, et donner sa chance côté gauche à Jung-Bin Park. Dans ce dispositif inédit, le Servette FC n’a eu besoin que de… quatorze secondes pour ouvrir le score devant les 5744 spectateurs (dont un bon millier acquis à sa cause) de la Maladière. Sur le premier ballon après l’engagement, Steve Rouiller a balancé une longue balle dans le dos de la défense. Un envoi particulièrement mal géré par la défense rouge et noire et Arbenit Xhemajli, qui s’est totalement fait surprendre sur ce coup-là. Un centre de Miroslav Stevanovic, un coup de tête de Koro Koné et c’était déjà 0-1.

Xamax pénalisé par des largesses défensives

La deuxième partie de saison ne pouvait pas plus mal démarrer pour Xamax, encore une fois terriblement pénalisé par ses largesses défensives. Les Neuchâtelois n’ont pas livré une mauvaise première période, ils se sont même créé les meilleures occasions, mais ils ont regagné le vestiaire menés de deux buts. La faute à un contre bien mené par les visiteurs (44e). Stevanovic a à nouveau pu faire ce qu’il voulait de ses vis-à-vis côté droit, avant de glisser une passe en retrait bien sentie et parfaitement exploitée par Tasar. 0-2.

Ce score à la pause, c’était également celui du premier duel de l’exercice en terres neuchâteloises entre les deux formations. Le scénario à l’aller? Deux buts des hommes de Joël Magnin après le thé et un retournement de situation assez fou. Ce qui a, encore une fois, bien failli se produire. Parce que Janick Kamber a très vite réduit le score (47e), et surtout parce que Xamax possède comme un certain ascendant psychologique face aux Grenat, sachant que le SFC n’était jamais venu s’imposer dans la «nouvelle» Maladière et qu’il attendait une victoire face aux Rouge et Noir depuis 2011.

Bref, Raphaël Nuzzolo et ses coéquipiers ont dès lors pris d’assaut la cage de Jérémy Frick, décidément impressionnant devant ses buts cette saison. L’occasion de souligner que Geoffroy Serey Die n’a rien perdu de sa hargne et que le demi défensif a très vite levé les doutes concernant son état de forme. Yannis Tafer? L’ancien du LS et de Saint-Gall s’est montré un peu plus discret que son homologue, mais la réduction du score xamaxienne lui doit beaucoup.

Expulsion de Kamber

Réduit à dix dès l’heure de jeu à la suite de l’expulsion de Kamber, Neuchâtel a donc poussé sans compter pour égaliser, jusqu’à cette immense occasion ratée par Nuzzolo à la 88e. Le but était vide, mais le numéro 14 n’est pas parvenu à ajuster sa frappe en pleine course. Dans la douleur, les Servettiens ont tenu bon pour conserver ce précieux 1-2. Sans livrer leur meilleur prestation de l’exercice, mais en profitant à merveille des approximations défensives adverses. D’une certaine manière, l’Europe se rapproche, même s’il en faudra plus pour grappiller ces un ou deux rangs nécessaires.

Florian Vaney, Neuchâtel


NE Xamax - Servette 1-2 (0-2)

Stade de la Maladière, 5744 spectateurs. Arbitre: Adrien Jaccottet.

Buts: 1re Koné 0-1; 44e Tasar 0-2; 47e Kamber 1-2.

NE Xamax: Walthert; Gomes, Neitzke, Djuric, Xhemajli (46e Tafer), Kamber; Serey Die, Corbaz (71e Seferi); Ramizi; Karlen (59e Seydoux), Nuzzolo. Entraîneur: Joël Magnin.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino; Ondoua, Cognat (87e Routis); Stevanovic, Tasar (90e Alves), Park (76e Cespedes); Koné. Entraîneur: Alain Geiger.

Avertissements: Park (5e, jeu dur), Serey Die (20e, jeu dur), Rouiller (66e, jeu dur), Nuzzolo (82e, jeu dur), Ramizi (86e, jeu dur),

Expulsion: Kamber (56e, jeu dur).

Créé: 25.01.2020, 20h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.