Samedi 21 juillet 2018 | Dernière mise à jour 09:05

FOOTBALL Didier Tholot: «Plus c'est long, plus c'est bon, non?»

L'entraîneur du FC Sion et ses joueurs doivent attendre deux mois avant de disputer la finale de Coupe. Il compte sur son équipe pour aligner les succès d'ici là.

Didier Tholot n'a pas raté le rendez-vous que lui a fixé son président Christian Constantin. «Je suis content de pouvoir lui offrir cette finale.»

Didier Tholot n'a pas raté le rendez-vous que lui a fixé son président Christian Constantin. «Je suis content de pouvoir lui offrir cette finale.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

- Didier Tholot, quel est votre sentiment après cette qualification du FC Sion pour la 13e finale de son histoire (1-0 à Zurich)?

Avant tout, je suis content de pouvoir offrir cette finale à mon président. Je sais à quel point la Coupe de Suisse lui tient à cœur.

- Vous avez choisi de ne pas changer l'équipe qui avait sombré contre Grasshopper (0-5 à Tourbillon). Ce n'était pas un peu gonflé?

D'abord, je ne voulais pas ne sortir qu'un joueur, cela aurait été injuste eu égard au naufrage collectif de vendredi. Tout le monde était associé dans cette débâcle. Cela étant, je savais que j'avais des hommes en face de moi. J'étais sûr qu'ils auraient la bonne réaction. Ils l'ont eue.

- Comme Sion, le FC Zurich jouait quasiment sa saison sur ce match. Où la différence s'est-elle faite?

On avait un avantage par rapport à Zurich, en ce sens qu'un forme un vrai groupe, ce qui n'est pas forcément le cas en face. La preuve? Cinq de nos joueurs sont blessés, ils ont tous tenu à accompagner l'équipe lors du stage de deux jours à Feusisberg.

- A vous entendre, vous ne donnez pas l'impression d'avoir eu peur...

Est-ce l'âge, l'expérience? (Il a fêté ses 51 ans le 2 avril) Je ne sais pas. Toujours est-il que, c'est vrai, je n'ai jamais été nerveux ce soir pendant le match.

- La finale aura lieu le 7 juin, soit dans deux mois presque jour pour jour. Ce n'est un peu long comme attente?

Plus c'est long, plus c'est bon, non? (sic!)

- Et à part ça?

(Tholot redevient sérieux) J'ai des compétiteurs dans ce groupe. Je n'aurai pas besoin de les motiver pour la finale, et j'attends d'eux qu'ils continuent à gagner en championnat. On doit encore faire quelques points pour assurer notre maintien, on doit surtout continuer sur cette voie. Le groupe vit bien depuis quelques temps, on en a encore eu la preuve. Depuis mon arrivée, je répète aux gars que le 7 juin, je veux que l'on sente l'odeur du vestiaire, que l'on ait une montée d'adrénaline, pas qu'on soit assis comme des cons dans notre canapé. On sera au rendez-vous, c'est bien.

- Un mot sur votre adversaire: si vous aviez le choix, qui prendriez-vous?

Si je vous répondais que cela m'est égal, vous ne me croiriez pas. Donc effectivement, dans la mesure où cette finale aura lieu à Bâle, que le FC Bâle est loin devant en championnat et qu'il a l'habitude des gros matches, je préférerais que Saint-Gall crée la surprise mercredi soir. Cela sans vouloir minimiser les qualités du club saint-gallois, bien sûr. Mais on aurait moins l'impression de partir avec un désavantage que face à Bâle. (Le Matin)

Créé: 08.04.2015, 01h47

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.