Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Football Eray Cömert est très demandé

Le défenseur central de l'équipe de Suisse et du FC Bâle est dans le viseur d'Arsenal et de Galatasaray.

Cömert, à gauche, à la lutte avec Nuzzolo.

Cömert, à gauche, à la lutte avec Nuzzolo. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Formé au Concordia puis au FC Bâle depuis 2009, Eray Cömert a patiemment gravi tous les échelons au Parc St-Jacques. Il a écumé les équipes juniors, avant de briller et de s'aguerrir en prêt à Lugano puis à Sion. Le défenseur central a déjà joué 73 fois avec le FCB et fêté sa première sélection avec la Suisse, en jouant 25 minutes à Gibraltar (1-6) en novembre dernier.

A 22 ans, le Bâlois compte déjà deux titres nationaux et deux Coupes à son palmarès et va sans doute, bientôt, franchir un nouveau pas dans sa carrière. Selon le «Sun», cette marche pourrait être celle de la Premier League. Le joueur a, en effet, tapé dans l'oeil de Mikel Arteta et aurait l'avantage, en cette période trouble de pandémie mondiale, de ne pas coûter trop cher. On parle d'une somme d'environ deux millions de Livres Sterling seulement (2,4 millions de francs suisses).

Le jeune international possède aussi un passeport turc - son père vient de la région de Tunceli, dans le centre-est du pays - et a aussi attiré le regard d'un géant du football local: Galatasaray.

Créé: 12.05.2020, 18h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.