Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

Football La famille de Vertonghen menacée aux couteaux

Le Belge était avec Tottenham quand des voleurs l'ont cambriolé.

L'épouse et les enfants de Jan Vertonghen étaient à la maison lors du cambriolage.

L'épouse et les enfants de Jan Vertonghen étaient à la maison lors du cambriolage. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La famille de l'international belge Jan Vertonghen (32 ans) a été brièvement retenue mardi soir sous la menace d'un couteau durant un cambriolage de son domicile alors que le défenseur de Tottenham était en déplacement avec son club, a indiqué dimanche la police britannique.

Quatre hommes portant des cagoules et armés de couteaux ont fait irruption dans la maison de Vertonghen alors que son épouse et ses deux enfants se trouvaient à l'intérieur. Plusieurs objets de valeur ont été dérobés.

Les faits se sont produits peu avant le 8e de finale retour de Ligue des champions entre Leipzig et Tottenham mardi, qui a vu la victoire du club allemand (3-0).

Pas de blessés

Vertonghen est resté sur le banc lors de cette rencontre, mais il a été seulement informé à l'issue de celle-ci. «Nous soutenons Jan et sa famille pendant cette période terriblement traumatisante», a déclaré un porte-parole de Tottenham. «Nous encourageons tous ceux qui ont des informations à se manifester pour aider la police dans son enquête», a-t-il ajouté.

«La police a été appelée à une adresse résidentielle de NW3 (ndlr: un district du nord-ouest de Londres) à 19h49 le 10 mars pour signaler un cambriolage, a pour sa part indiqué un porte-parole de la police britannique. Personne n'a été blessé. Les suspects avaient quitté les lieux avant l'arrivée des officiers. Il n'y a pas eu d'arrestation et les investigations se poursuivent.»

Les joueurs d'Arsenal Mesut Ozil et Sead Kolasinac ont été pris pour cible en juillet 2019 par des cyclomotoristes armés alors qu'ils traversaient le nord de Londres mais ils étaient parvenus à s'enfuir. (AFP/nxp)

Créé: 15.03.2020, 14h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.