Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 22:15

Football Favre et Dortmund se donnent de l’air

Le Borussia a repris sa marche en avant, en Bundesliga, en venant à bout de l’Eintracht Francfort (4-0). Il revient à un point du Bayern Munich.

«Lulu» a retrouvé le sourire.

«Lulu» a retrouvé le sourire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ultra-dominateurs, les hommes de Lucien Favre ont fait méthodiquement la différence. Par Piszczek peu après la demi-heure, puis par Sancho, cinq minutes après le thé. Håland, à la peine jusqu’ici, a fini par marquer son 8e but en 5 matches en jaune et noir à la 54e et Guerreiro a fait passer le score à des allures de correction 20 minutes plus tard.

Dortmund a largement dominé son adversaire du soir, au sein duquel Djibril Sow n’est rentré qu’en toute fin de match. Le BVB a eu le ballon quasiment les deux-tiers du temps et n’a jamais laissé l’Eintracht cadrer un tir de la rencontre (un seul non cadré).

Quelques jours avant le choc face au Paris St-Germain en 8e de finale de Champions League, Lucien Favre s’est donné un peu d’air. Dans la journée, le «Bild» avait expliqué que ses jours étaient (encore une fois) comptés au Signal Iduna Park et que le favori à sa succession n’était autre qu’Adi Hütter, l’homme qui a pris place vendredi soir sur le banc adverse!

Le quotidien allemand expliquait que celui qui avait permis aux Young Boys de renouer avec le titre de champion de Suisse en 2018 disposerait d’une clause libératoire dans son contrat à Francfort et qu’il serait prêt à l’activer pour remplacer le Vaudois.

Ce succès sans prendre de but, obtenu avec toutes les jeunes stars du BVB sur le pré – le PSG, lui, s’est privé des services de Mbappé et Neymar pour un déplacement à Amiens samedi après-midi –, va redonner de la confiance à une défense bien trop perméable ces derniers temps. Ce n’est que la deuxième fois depuis une victoire à la mi-décembre contre Mayence que Roman Bürki a pu rentrer aux vestiaires en ayant réussi à préserver sa cage inviolée pendant 90 minutes. Manuel Akanji, souvent critiqué ces derniers mois, a regardé tout ça depuis le banc.

Créé: 14.02.2020, 22h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.