Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 17:50

Football Favre-Fischer, c'est le derby des invaincus en Allemagne

Le Vaudois du Borussia Dortmund et le Zurichois d'Union Berlin s'affrontent au 2e tour de la Coupe

Lucien Favre et Urs Fischer ont réussi leur début de saison. Mais l'un des deux perdra le sourire, ce soir.

Lucien Favre et Urs Fischer ont réussi leur début de saison. Mais l'un des deux perdra le sourire, ce soir. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’y a plus que deux entraîneurs invaincus cette saison en Allemagne, parmi les trente-six clubs de première ou deuxième Bundesliga, et les deux sont suisses: Lucien Favre, étincelant leader national avec le Borussia Dortmund (6 victoires et 3 nuls), et Urs Fischer, qui réalise un excellent début de saison à l’étage inférieur avec Union Berlin (4 victoires et 7 nuls). L’un des deux hommes connaîtra fatalement le goût de la défaite ce soir, ne serait-ce qu’au terme d’une séance de tirs au but, puisque les deux équipes s’affrontent dans l’ex-Westfalenstadion (coup d’envoi 18h30), pour le compte du 2e tour de la Coupe d’Allemagne.

Si les retrouvailles seront forcément empreintes de respect, les deux hommes, si différents, ne devraient pas se faire des papouilles trop longtemps. D'abord, parce qu'il y aura un match à gagner; ensuite, parce que le Vaudois de 60 ans et le Zurichois de 52 n'ont pas toujours été d'accord sur tout.

L'histoire remonte à l'été 2003. Lulu, qui vient d'être nommé à la tête du FC Zurich, prend - notamment - une décision lourde de sens: pousser à la retraite un capitaine emblématique de 37 ans, qui a de son côté bien envie de rempiler pour une ultime saison. Le Vaudois se montre catégorique, Urs Fischer doit raccrocher ses crampons.

Le vétéran du Letzigrund se lance alors dans une carrière de coach chez les jeunes. Mais quelques semaines plus tard, alors que le Zurich de Favre est dernier du classement de Super League après 13 matches, qui est appelé à la rescousse par le président Sven Hotz, histoire de prendre le pouls et faire le lien avec le vestiaire? Urs Fischer. Le navire retrouvera son calme avant d'entamer une razzia (Coupe de Suisse 2005, Champion de Suisse 2006 et 2007). Les deux hommes auront-ils le temps, ce soir dans la fièvre jaune et noire, de se remémorer ces souvenirs de vieux combattants? Ce ne sera probablement pas la priorité.

Créé: 31.10.2018, 12h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.