Samedi 16 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:18

Football Le FC Marin refuse sa promotion, il passera à la caisse

Le champion neuchâtelois de 2e ligue a décidé mardi soir de ne pas accepter son passage en 2e ligue interrégionale.

Samedi passé, le FC Marin-Sports fêtait son titre de champion de 2e ligue neuchâteloise. Trois jours plus tard, il prenait la décision de refuser sa promotion à l'échelon supérieur...

Samedi passé, le FC Marin-Sports fêtait son titre de champion de 2e ligue neuchâteloise. Trois jours plus tard, il prenait la décision de refuser sa promotion à l'échelon supérieur... Image: RTN.ch

Marin a-t-il sauvé le Stade Payerne?

Et si le FC Marin-Sports, en refusant sa promotion, avait sauvé le Stade Payerne du nouvel entraîneur Joël Corminboeuf? Alors que le club vaudois était condamné à la relégation en 2e ligue régionale, il se voit offrir une ultime chance: son match contre La Sarraz de samedi ayant été renvoyé en raison des intempéries, il sera rattrapé ce mercredi soir.

Or, Marin s'étant désisté, une place est devenue vacante - et elle ne sera pas prise par le deuxième de 2e ligue neuchâteloise, le FC Béroche-Gorgier. Elle profitera donc au meilleur des relégués.

Pour l'instant, c'est Uster qui est repêché. Mais une victoire payernoise ce soir permettrait au Stade Payerne de passer devant le club zurichois... et ainsi sauver in extremis sa place en 2e ligue interrégionale. / R.Ty

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sacré champion de 2e ligue neuchâteloise samedi, après sa victoire 2-1 sur la pelouse de Boudry, le FC Marin-Sports s'est résolu, mardi soir, à refuser sa promotion, la mort dans l'âme. Aux scènes de liesse de samedi a en effet succédé une séance d'équipe de plus de deux heures, mardi soir.

«Un véritable crève-cœur»

Président, entraîneur et joueurs se sont exprimés tour à tour. Pour finir par passer au vote et refuser cette promotion qui n'était pas envisagée il y a quelques mois. «On a été pris par le temps et par notre série de bons résultats, admet, dépité, le président Yves Stroppazzon. Dans mon esprit, les choses sont claires: quand on est champion, on monte. Et c'est ce que j'ai répété aux joueurs mardi soir. Mais la réalité du football amateur ne nous permettait pas d'honorer cette promotion.»

Car les Marinois ne se seraient retrouvés qu'à... trois joueurs pour le tour de Coupe de Suisse agendé au week-end des 3 et 4 août, à douze (au mieux) pour la première journée de 2e ligue interrégionale, une semaine plus tard.

«On ne pouvait pas demander à des joueurs amateurs, pour certains pères de famille, d'annuler au dernier moment leurs vacances familiales bloquées de longue date, explique l'entraîneur Pascal Vallat. C'est un véritable crève-cœur, mais il n'y avait pas d'autre solution. Si le championnat de 2e ligue interrégionale avait commencé au même moment que celui de 2e ligue cantonale, nous aurions assumé cette promotion. Mais pas dans ces circonstances. Au final, la raison l'a emporté sur l'envie. »

A une majorité des deux tiers

«Ce n'est vraiment pas de gaieté de cœur que nous avons pris cette décision, ajoute Yves Stroppazzon. Mais rien n'a été fait pour que nous puissions vraiment nous préparer à cette promotion (ndlr: Marin n'a récupéré ses 3 points sur le tapis vert contre Coffrane que vendredi passé). On a donc dû se résoudre à l'évidence.» Après avoir fini leur tour de table, les joueurs de la première équipe du FC Marin-Sports et leurs dirigeants ont fini par se prononcer contre la promotion, à une majorité des deux tiers environ.

«Maintenant, on devra assumer notre décision et ses conséquences, conclut le président. On n'a d'ailleurs pas trop le choix...» La première de ces conséquences sera une amende de 1000 francs pour avoir refusé le promotion. Mais selon les statuts de l'Association neuchâteloise de football (ANF), le FC Marin-Sports n'aura pas de pénalité de points au début du prochain championnat de 2e ligue cantonale.

L'entraîneur Pascal Vallat, en poste depuis trois ans et demi - et qui rempilera pour une saison supplémentaire - aura-t-il l'occasion de fêter un nouveau titre avec ses joueurs? «Personne ne peut l'affirmer, admet-il. Mardi soir, on s'est tous dit que nous mettrions tout en œuvre pour assumer une éventuelle promotion d'ici deux à trois ans, et que nous allions nous structurer en conséquence. Mais on ne peut être sûr de rien...»

Créé: 19.06.2019, 17h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.