Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 01:20

Football FC Sion: qui sera le gardien No 1?

A Tourbillon, Stéphane Henchoz devra trancher l'épineuse question du portier titulaire. Un poste que convoitent aussi bien Kevin Fickentscher qu'Anton Mitryushkin.

Qui de Kevin Fickentscher (à g). ou d'Anton Mitryushkin (à dr.) sera titularisé par Stéphane Henchoz dans les buts du FC Sion?

Qui de Kevin Fickentscher (à g). ou d'Anton Mitryushkin (à dr.) sera titularisé par Stéphane Henchoz dans les buts du FC Sion? Image: Isabelle Favre/Maxime Schmid

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avant les trois coups de la nouvelle saison, Stéphane Henchoz devra assumer plusieurs décisions fortes. Le nouveau coach du FC Sion devra notamment effectuer un écrémage d’été afin de sensiblement réduire son pléthorique contingent – idéalement à 22 joueurs de champ, afin de pouvoir travailler au mieux l’intensité. «Cela ne sert à rien d’être 30 à l’entraînement, et de se traîner à 2 km/h», explique-t-il.

A Tourbillon, le technicien fribourgeois devra aussi trancher l’épineuse question du gardien. Faut-il continuer à miser sur l’expérimenté Kevin Fickentscher (30 ans) ou plutôt relancer le revenant Anton Mitryushkin (23 ans)? Aujourd’hui rétabli d’une très délicate blessure au genou qui l’a tenu éloigné des pelouses de Super League depuis le 26 novembre 2017 (3-0 contre GC), le tsar russe revendique à nouveau une place de titulaire. «Je me dois d’être au top pour la reprise du 20 juillet, a expliqué Mitryushkin sur le site du club au début du camp d’entraînement de Crans-Montana. C’est mon principal objectif: retrouver une place de titulaire et ressentir à nouveau l’adrénaline de la compétition.»

Alors qui prendra place entre les poteaux à la rentrée? Alors que Sion disputera contre Lausanne ce dimanche à Lentigny (15h30) son premier match amical, la question demeure ouverte, quand bien même Fickentscher part avec un léger avantage: celui d’avoir parfaitement remplacé son concurrent, notamment la saison dernière où rien ne peut globalement lui être reproché.

Un argument que son entraîneur pourrait utiliser dans la balance au moment du choix. «Kevin sort d’une excellente saison, explique Henchoz. C’est lui qui avait pris le maillot de No 1, et il l’a bien assumé. (…) D’une manière plus globale, tous ceux qui prétendent à une place de titulaire devront me montrer qu’ils sont plus forts que ceux qui jouent.» Le regard de Luca Ferro, le nouvel entraîneur des portiers, pèsera aussi à l’heure du choix.

Alors que les deux gardiens ont chacun prolongé leur bail ce printemps (Fickentscher jusqu’en 2021 et Mitryushkin jusqu’en 2022), le Sibérien incarne davantage l’avenir, au même titre que le prometteur Timothy Fayulu, le troisième gardien de Tourbillon. «Anton revient de très loin, il est en train de gommer son retard, reprend Henchoz. En quelques semaines, ses progrès sont déjà importants. S’il continue sa progression au même rythme, on aura retrouvé le Mitryushkin que l’on a connu…»

Alors, Fickentscher ou Mitryushkin en No 1? Les matches amicaux à venir donneront déjà une première tendance.

Créé: 27.06.2019, 14h03


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.