Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 09:17

FOOTBALL Le football suisse a aussi été touché par le dopage

Une enquête du Tages-Anzeiger révèle les pratiques de dopage qui ont existé dans le football suisse pendant les années 70-80.

La prise de produits dopants était répandue dans le football suisse.

La prise de produits dopants était répandue dans le football suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les révélations de la la Commission d'évaluation sur la médecine du sport de Fribourg sur l'existence d'un système de dopage organisé dans les années 80 avaient secoué le football allemand il y a un mois.

Le Tages-Anzeiger s'est intéressé à la situation dans le football suisse à cette époque. S'il n'existe pas de preuve d'un système organisé, les investigations démontrent que la «prise de stimulants interdits était très répandue dans les clubs dominants.

Rolf Bollmann, ancien joueur de Winthertur, raconte avoir pris différents produits , notamment du Captagon, avant la finale de Coupe de Suisse contre Bâle en 1975. Il explique avoir complètement perdu le sens de l'orientation à cause d'une dose trop importante.

«Je crois que deux ou trois joueurs de chaque équipe utilisaient régulièrement ces produits à cette époque», raconte Bollmann.

Un ancien joueur de l'équipe nationale rajoute que certains stimulants étaient consommés comme des «sucres de raisin» pendant ces années où les contrôles étaient presque inexistants.

Un laxisme qui poussait les joueurs à prendre des doses «trop fortes» et les rendait parfois «incapable de jouer», explique Heinz Bühlmann, ancien médecin de GC et de Zurich de 1982 à 2010. «Aujourd'hui, les contrôles sont plus efficaces. Les joueurs sont aussi mieux informés des effets secondaires de ces produits», conclut Bühlmann. (Le Matin)

Créé: 04.04.2015, 11h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.