Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:01

Football Les gardiens de Sion? «S’ils veulent nous faire un cadeau…»

Vendredi, Alain Geiger a dit tout «son bonheur» de retrouver le «derby du Rhône». Il en a profité pour chambrer un peu les portiers sédunois.

Alain Geiger n'aurait rien contre une erreur d'un gardien sédunois.

Alain Geiger n'aurait rien contre une erreur d'un gardien sédunois. Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alain Geiger, à quel match vous attendez-vous pour ce premier «derby du Rhône» la saison?

On a travaillé plusieurs scénarios, plusieurs organisations, car les équipes se cherchent un peu en début de saison. Et avec Sion, qui a une trentaine de joueurs dans l’effectif, il faut s’attendre à tout. Vont-ils jouer à cinq ou à quatre derrière? Je ne le sais pas. Ce qui m’intéresse, c’est donc ce que nous voulons proposer. Nous sommes le promu, donc le challenger de cette Super League. Mais on va vivre notre retour dans l’élite à domicile; c’est important. Voilà pourquoi je veux que mon équipe reste fidèle à son identité, qu’elle impose son rythme, qu’elle mette la pression sur Sion.

Votre objectif est donc de construire sur les bases montrées contre Young Boys, dimanche dernier (1-1)?

Bon, il faut être lucide aussi. De nombreuses équipes sont allées chercher des résultats à l’extérieur lors de cette première journée. Cela veut dire qu’en début de saison, ce n’est pas si simple de faire le jeu. Maintenant, cela ne va pas nous empêcher d’essayer. On veut imposer notre jeu dès le début. Même si Sion possède des joueurs rapides et qu’il faudra faire attention en contre, on veut jouer. On va tout essayer pour ne pas avoir de regrets.

Pour lequel des deux clubs ce derby vaut-il le plus cher?

Pour nous, ce n’est que du bonheur, du plaisir. Et à Sion, ils possèdent une telle carapace, à force de vivre des hauts et des bas, que ce n’est pas une défaite d’entrée qui va les mettre dans leurs petits souliers.

Comment avez-vous géré cette semaine de canicule?

On a axé notre semaine sur la récupération. Il faut savoir que l’équipe n’avait jamais autant couru qu’à Young Boys. Il s’agit sans doute du match le plus costaud physiquement de son histoire. Il était donc important de faire souffler les organismes. Et avec la chaleur, rien ne servait de forcer. On a fait attention dans le but d’arriver frais pour le match. Car nous voulons être capables d’attaquer ce derby pleins gaz.

Stéphane Henchoz semble faire face à un dilemme concernant le poste de gardien. Est-ce que cela change quelque chose pour vous si c’est Fickentscher ou Mitryuschkin qui joue?

Cela ne change rien du tout. Après s’ils veulent nous faire un cadeau, on sera les premiers à le prendre. Avec n’importe quel gardien. S’ils ont l’habitude de le faire, on ne va pas le refuser.

Créé: 26.07.2019, 22h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.