Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 18:17

Football À GC pour 10'000 dollars et 30 paires de godasses

Le club zurichois n'a pas dû puiser dans ses réserves pour transférer le jeune espoir libérien Allen Njie.

Allen Njie, retenu ici par l'Argovien Marco Schneuwly, est en train de se faire une place à Grasshopper.

Allen Njie, retenu ici par l'Argovien Marco Schneuwly, est en train de se faire une place à Grasshopper. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nom d'Allen Njie vous dit-il quelque chose? C'est un prometteur milieu de terrain libérien, né le 26 juillet 1999, et propriété de Grasshopper depuis février dernier.

Dans un premier temps intégré au contingent de l'équipe M21 du club zurichois, Njie a été «monté» en équipe première par Uli Forte cet été. Depuis, il a disputé la quasi-totalité des quatre premières rencontres de Challenge League, puisqu'il n'a été remplacé qu'une fois à la 80e minute de jeu.

«Le futur George Weah, c'est moi!»

Njie est donc en train de se faire sa place, et le moins que l'on puisse écrire, c'est que le garçon ne manque pas d'ambition: il se considère ainsi déjà comme le prochain joueur décisif de la sélection nationale du Libéria. «Le futur George Weah, c'est moi et moi seul!», a-t-il ainsi affirmé dans une interview accordée au «Tages-Anzeiger». Avant d'éclater de rire, précise le quotidien zurichois.

Découvert alors qu'il jouait dans la rue à Barnersville, sa ville natale, dans la banlieue de la capitale Monrovia, Njie a été testé à l'automne 2018 par le club autrichien d'Admira Wacker Mödling, dans la banlieue de Vienne. Mais Njie ne voulait pas rester à Vienne, son agent l'ayant persuadé qu'il ne gagnait pas assez.

«Promis à faire une belle carrière en Europe»

Uli Forte et GC sont alors entrés en scène. Après avoir invité Njie à leur campus et l'avoir observé pendant un mois, ils ont décidé de le transférer en février dernier. Ils se sont alors entendus avec son club du FC LISCR (comme Liberia Ship Corporate Registry, club basé à Monrovia).

Il faut dire que la somme de transfert ne représentait pas une grosse affaire pour Grasshopper: 10'000 dollars et - tenez-vous bien! - 30 paires de chaussures de football, ces dernières ayant presque autant de valeur que le dollar au Libéria, un des pays les plus pauvres d'Afrique.

GC a donc réalisé une très belle affaire en mettant la main sur ce joueur pour presque rien. Des propres termes de son entraîneur Uli Forte, Njie «est promis à faire une belle carrière en Europe». «Il est très physique, très bon dans les duels et dans la récupération du ballon, ajoute Forte dans le «Tages Anzeiger». GC ne doit être qu'une station intermédiaire pour lui, une sorte de rampe de lancement.»

Sûr que, si ces prédictions venaient à se concrétiser, GC ne se contentera pas de 30 paires de godasses de foot au moment de se séparer de son joyau libérien...

Créé: 23.08.2019, 13h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.