Jeudi 23 novembre 2017 | Dernière mise à jour 10:17

Football Gland a refusé de revenir sur le terrain

Les fans du FC Bex ont envahi le terrain après le but vainqueur de leur équipe à la 88e. Polémique en vue.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette fin de match-là, le petit monde du football vaudois risque d'en parler pendant longtemps. Alors que Gland avait gagné (1-0) le match aller des finales de 2e ligue sur son terrain, le match retour, à Bex, n'est pas allé à son terme. A la 88e, M. Dusan Brkic, l'arbitre de cette rencontre, a en effet été obligé de siffler la fin des débats, le FC Gland refusant de revenir sur le rectangle vert.

Bex retourne la situation en deux minutes

Les Glandois avaient marqué le 0-1 en première période, se mettant dans une position très favorable pour l'accession en 2e ligue inter. Mais les Bellerins, admirables de volonté, ont renversé la situation, inscrivant le 2-1 à la 87e et le 3-1 à la 88e. De quoi exciter une septantaine de jeunes supporters chablaisiens, qui ont alors traversé le terrain pour aller féliciter Micky Mbo, auteur du troisième but du FC Bex.

Le FC Gland a alors immédiatement réagi en sortant du terrain. Les Glandois se sont sentis menacés et ont pris cette décision. Les responsables du FC Bex, l'entraîneur Mouloud Mekaoui en tête, sont allés parler aux supporters, lesquels ont regagné le talus qui leur servait d'emplacement pour suivre le match. Absolument aucune violence n'a été faite aux joueurs de Gland, ni à ceux de Bex. L'envahissement du terrain était spectaculaire, mais joyeux, mis à part une ou deux provocations verbales à l'encontre des supporters du FC Gland, qui ne s'étaient pas gênés pour faire les mêmes dans l'autre sens lors du premier but de leur équipe. Des drapeaux et des bouteilles ont également été lancés sur le terrain par les fans chablaisiens, à proximité du gardien de Bex uniquement.

L'arbitre a estimé que la sécurité était assurée

Après quelques minutes, une fois le calme revenu, M. Brkic a rappelé le FC Gland sur le terrain, jugeant la sécurité rétablie à 100%, mais les dirigeants du club de la Côte n'ont pas souhaité que le jeu reprenne. M. Brkic a donc sifflé la fin de la rencontre à la 88e. Les supporters et les joueurs du FC Bex ont alors fêté la promotion, pendant que les fans du FC Gland quittaient le Stade du Relais en silence. On le redit: absolument aucun acte de violence, petit ou grand, n'a été observé en ce dimanche après-midi où 750 spectateurs s'étaient réunis (environ 200 Glandois). Il appartient désormais à l'ACVF de se prononcer sur la suite à donner à cette histoire.

(Le Matin)

Créé: 18.06.2017, 18h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.