Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 16:39

Football Henri Michel est décédé

Ancien joueur et sélectionneur de l'équipe de France, Henri Michel a été emporté par une cruelle maladie à l'âge de 70 ans.

Henri Michel a entraîné 19 clubs ou équipes nationales au cours de sa carrière.

Henri Michel a entraîné 19 clubs ou équipes nationales au cours de sa carrière. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Henri Michel, ancien sélectionneur de l'équipe de France (entre 1984 et 1988) et champion olympique en 1984 à Los Angeles, est décédé à l'âge de 70 ans, a annoncé mardi l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) sur son compte Twitter.

«Henri Michel, monument du football français, nous a quittés ce matin», indique l'UNFP dans un tweet, en adressant «ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches».

International français à 58 reprises entre 1967 et 1980, Michel a évolué pendant seize ans au milieu de terrain du FC Nantes (1966-1982), dont il est devenu un joueur légendaire. Il a remporté trois titres de champion de France avec les Canaris (1973, 1977, 1980) et une Coupe de France (1979). Il a disputé 640 matches (95 buts) sous le maillot nantais.

Il est devenu ensuite sélectionneur de l'équipe de France olympique en 1982, avec laquelle il a remporté la médaille d'or aux JO 1984, face au Brésil en finale. Après ce succès, Michel a succédé à Michel Hidalgo à la tête de l'équipe de France en 1984, et atteint les demi-finales du Mondial-1986 au Mexique.

Hidalgo: «Quel coup dur!»

«Vous me l'apprenez, quel coup dur!, a réagi Hidalgo auprès de l'AFP. Je savais qu'il avait des problèmes de santé, mais pas à ce point. C'était un grand ami, un grand professionnel, un garçon formidable à tous points de vue, d'une immense gentillesse. Le passage de relais s'était parfaitement déroulé entre nous.»

Fragilisé par la non-qualification pour l'Euro 1988, la fin du cycle Heni Michel à la tête des Bleus est actée après un nul piteux contre Chypre (1-1) lors des éliminatoires du Mondial 1990.

«Dans mon parcours il a eu une importance particulière. C'est lui qui m'a donné pratiquement mes neuf sélections en équipe de France, a confié à l'AFP l'ancien international Sylvain Kastendeuch, aujourd'hui co-président de l'UNFP. Quand on vit et connaît quelques sélections, c'est évidemment des moments très importants dans une carrière. Il a été l'artisan de ma petite présence en équipe de France.»

Après son bref passage sur le banc du PSG au début des années 1990, Michel a multiplié les postes à l'étranger, principalement en Afrique et au Moyen-Orient, disputant trois Coupes du monde avec le Cameroun (1994), le Maroc (1998) et la Côte d'Ivoire (2006). Nommé en 2012 à la tête de la sélection du Kenya, sa dernière expérience sur un banc n'a duré que quelques mois.

(AFP/Le Matin)

Créé: 24.04.2018, 11h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.