Jeudi 2 juillet 2020 | Dernière mise à jour 13:47

Football Hitzfeld: «Mes joueurs seront motivés par les sifflets!»

Il y aura 6000 supporters albanais mardi à Lucerne. Le sélectionneur n’y voit pas d’inconvénient particuler.

Ottmar Hitzfeld, sélectionneut de l'équipe de Suisse

Ottmar Hitzfeld, sélectionneut de l'équipe de Suisse Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ottmar Hitzfeld, que vous inspire la présence de 6000 supporters albanais sur 15 600 spectateurs, mardi soir à Lucerne?

On sait tous que c’est un match à domicile mais au cours duquel on doit compter avec des sifflets. On est prévenus, mais nos fans aussi! Je les appelle donc à faire plus de bruit que les supporters albanais. Cela étant, mes joueurs seront motivés par ces sifflets, j’en suis convaincu.

Allez-vous reconduire l’équipe victorieuse de Ljubljana, à l’exception de Barnetta (suspendu)?

Je ne le sais pas encore. J’ai encore une ou deux hésitations, et j’attends encore avant de me décider. Il y a quelques points d’interrogation qui subsistent, ils sont d’ordre physique mais aussi tactique. Il n’est ainsi pas sûr qu’on adopte le même système qu’en Slovénie. Jouera-t-on avec un, deux ou même trois attaquants? C’est encore en suspens.

Après sa victoire contre l’Allemagne, la Suisse s’était inclinée contre la Roumanie. Craignez-vous un même retour de manivelle?

(Dans un large sourire) Je vous répondrai simplement qu’après notre victoire en Croatie, on a gagné en Slovénie.

Vous devrez cependant faire preuve de constance dans ces éliminatoires…

Evidemment. Mais le groupe est de qualité. On est bons en possession de balle et on est capables d’afficher une certaine maîtrise. Face à une équipe albanaise dont on connaît les capacités défensives et physiques, il faudra savoir être patient. On ne pourra pas toujours nous porter vers l’avant. Il s’agira aussi de penser à garder le ballon et à le faire tourner, en attendant le bon moment pour frapper. Car offensivement, nous avons des joueurs capables de provoquer la décision à tout moment.

Vous pensez évidemment à Shaqiri et Xhaka…

A eux, entre autres. Car tout le groupe est de qualité. On connaît Shaqiri, qui focalise déjà l’attention des défenseurs adverses. Mais s’ils montent à deux ou trois sur lui, cela laissera des espaces à ses coéquipiers qui devront en profiter. On a vu à ce niveau que Xhaka était très utile dans un rôle un peu plus offensif que celui qui est le sien à Mönchengladbach. Il a beaucoup de liberté chez nous, et jusqu'à présent, il a bien su l’utiliser.

Un homme a aussi crevé l’écran vendredi, il s’agit d’Inler…

J’ai toujours été convaincu de ses qualités, de sa classe et de son investissement pour l’équipe. Gökhan est le prototype du joueur important dans une équipe, au niveau social aussi. C’est pour cette raison que j’en ai fait mon capitaine.

Après sa victoire à Ljubljana, tout le monde attend que la Suisse confirme à domicile contre l’Albanie. Cela ne vous fait-il pas un peu peur?

Nous savons que la pression est sur nous, mais nous sommes prêts. Encore une fois, mon équipe a les moyens techniques et tactiques de faire la différence face à une formation albanaise qui ne peut que provoquer la surprise.

Créé: 10.09.2012, 13h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.