Vendredi 6 décembre 2019 | Dernière mise à jour 04:25

FOOTBALL - LIGUE DES CHAMPIONS Impitoyable, le Bayern en passe sept au Shakhtar!

Les Bavarois ont égalé le record d'il y a 3 ans, lorsqu'ils avaient étrillé... Bâle 7-0. Ils se sont qualifiés avec brio pour les quarts de finale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sans surprise, le Bayern Munich a obtenu sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Il a écrasé Shakhtar Donetsk 7-0, après avoir fait 0-0 à l'aller en Ukraine.

Le match a basculé après... trois minutes! Le défenseur Kucher intervenait fautivement sur Götze dans la surface de réparation, et l'arbitre dictait le penalty. Pire, il assortissait la sanction d'un carton rouge qui semblait bien sévère et qui était le plus rapide de l'histoire de la compétition. Müller ne manquait pas la transformation du penalty (4e), ce qui plaçait le Bayern dans une position idéale.

Les hommes de Pep Guardiola ont alors tissé leur toile et exercé une domination quasi totale sur une partie à sens unique. Après un poteau touché par Lewandowski (24e), le défenseur Boateng inscrivait le numéro deux peu après la demi-heure (34e). En infériorité numérique, les Ukrainiens n'avaient pas les moyens de remettre en question la supériorité des Allemands, qui n'étaient même pas handicapés par la rapide sortie de Robben sur blessure (19e).

Comme à l'entraînement, le Bayern enfonçait le clou dès le retour des vestiaires par Ribéry (49e) puis Müller (51e). Le défenseur Badstuber participait aussi à la fête (63e), signant son premier but en Ligue des champions. Lewandowski (75e) et Götze (87e) salaient encore l'addition d'un match qui avait tourné à la démonstration.

Même à onze contre onze, le Shakhtar aurait perdu. Il s'attaquait à une véritable montagne: cette saison, le Bayern a marqué lors de chaque match joué chez lui, avec désormais 55 buts inscrits et quatre reçus seulement...

Ce 7-0 égale le record établi voici trois ans au même stade de la compétition. A l'époque, la victime de l'ogre bavarois n'était autre que le FC Bâle. (Le Matin)

Créé: 11.03.2015, 23h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.