Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:50

Football «Lorsque j’ai découvert pourquoi, j’ai eu honte»

Olivier Rouyer, ancien coach de Sion et un des rares footballeurs à avoir fait son coming-out est un inconditionnel de l’AS Nancy-Lorraine. Sa soirée de vendredi a viré au cauchemar.

Le Français était furtivement passé sur le banc de Sion.

Le Français était furtivement passé sur le banc de Sion. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2008, l’ancien compère de Michel Platini avait fait son coming-out. Un geste extrêmement rare dans le football. Olivier Rouyer (17 sélections avec les Bleus), ancien entraîneur éphémère du FC Sion il y a près de 20 ans est un grand fan de l’AS Nancy-Lorraine, où il a été formé, a joué huit ans et entraîné pendant trois saisons. Un club dont les fans ont fait interrompre un match vendredi soir, à cause de chants homophobes. Le stade Marcel-Picot a résonné en effet de chants hostiles aux voisins messins usant d'un vocabulaire clairement homophobe. Changeant de cible, les ultras nancéiens s'en prenaient alors à la Ligue sur le même ton.

«Quand je me suis réveillé, mon téléphone était blindé de messages, a raconté l’ancien attaquant, aujourd’hui consultant, dans les colonnes de L’Est Républicain. Lorsque j’ai découvert pourquoi, j’ai eu honte. J’ai été pris d’une colère monstre aussi. Le choc et la déception ont été immenses en apprenant l’incident d’ASNL-Le Mans à Picot. Je tiens à rendre hommage à l’arbitre Mehdi Mokhtari, qui a eu le courage de prendre la décision qui s’imposait, ce n’est plus possible d’accepter des choses pareilles.»

«La prochaine fois que l’ambiance d’une rencontre est gâchée par la bêtise de certains supporters, il faudrait même que l’arbitre arrête le match sur le champ (de façon définitive)», a-t-il ajouté depuis son lieu de vacances, demandant des « sanctions fortes», comme donner « match perdu» au club dont les fans sont fautifs.

Créé: 18.08.2019, 11h23

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.