Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 12:42

Football Jean-Claude Dusse pourrait donner des leçons aux deux Christian

Soucieux de ne pas être «ridicules», les clubs romands ne joueront pas l’Europe en 2019/2020 même si ils en avaient eu le droit. Pourtant, sur un malentendu…

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Imaginez un peu le tableau. En 2002, George Bastl se qualifie pour le tournoi de Wimbledon en tant que «Lucky Loser». Dans la foulée, il réussit le plus grand exploit de sa carrière en battant au 2e tour Pete Sampras, septuple vainqueur de l'épreuve, au terme d’un match complètement fou (6-3 6-2 4-6 3-6 6-4). Et si, soucieux de ne pas «passer pour un imbécile», il avait pris son vol de retour…

Pile dix ans auparavant, le Danemark avait terminé deuxième de son groupe de qualification pour l’Euro suédois, mais était repêché car la Yougoslavie était en guerre. Au terme d’une improbable épopée, les frangins Laudrup et compagnie battaient l’Allemagne en finale (2-0) et devenaient Champions d'Europe. Et si, «au vu de la situation» de l’époque, ils étaient partis en vacances anticipées, comme un certain Murat Yakin…

Nous, en Romandie, on fait encore mieux que tout le monde et on ne veut surtout pas prendre le risque de paraître ambitieux. Du coup, on invente des raisons abracadabrantesques pour ne surtout pas «rêver plus grand», comme diraient les Parisiano-Qataris. Neuchâtel n’a pas requis la licence européenne nécessaire, avant que Sion ne décide d’accepter la sanction de l’UEFA qui le prive d’Europe. Ça, c'est ridicule. Si Xamax avait demandé la licence 1, qui en aurait entendu parler? Si Sion avait entamé un bras de fer juridique, qui... Ah, pardon, là ça ne marche pas.

«Nous aurions pu, à la pause hivernale, faire une demande de licence 1, obligatoire pour jouer en Coupe d'Europe en cas de qualification, disait alors Christian Binggeli, le président de Neuchâtel Xamax, à lematin.ch. Nous avons reçu un courrier allant dans ce sens, mais nous n'y avons même pas répondu, au vu de notre situation. Nous étions bons derniers avec seulement 13 points. Franchement, vous nous auriez vus aller parler de Coupe d'Europe à nos joueurs? On serait passé pour des imbéciles!»

Le FC Sion, lui, a mis un point final à un éventuel avenir européen par un vieux paragraphe à la toute fin d’un communiqué de presse annonçant les vacances anticipées de Murat Yakin, espérant que la pilule passe tout droit. «Par ailleurs, au vu de la situation actuelle, le FC Sion a décidé de retirer le recours déposé contre la suspension infligée par l’UEFA pour la participation aux compétitions européennes l’an prochain. En effet, l’unique objectif du club est désormais d’éviter les difficiles matches de barrages face au 2e de Brack.ch Challenge League», est-il écrit dans la missive.

Reculer pour mieux ne pas sauter, avouez que c’est un peu comique, surtout au vu de l’amour des belles soirées continentales qu’ont pu porter ces deux formations. Mais voilà, il n’y en a décidément point comme nous, comme disent les Vaudois. A l’heure où les tickets européens s’arrachent dans le money-time de tous les championnats dans les pays voisins, nos deux «équipes phares» abandonnent avant même d’avoir eu leur chance.

Moi, j’ai envie de paraphraser Jean-Claude Dusse et de leur dire: «Ecoutez Christian et Christian, je crois que vous avez le même problème que moi, c'est-à-dire que vous pouvez vraiment pas tout miser sur votre physique. Surtout toi, Christian. Alors si je peux me permettre de vous donner un conseil, c'est: oubliez que vous avez aucune chance, allez-y, foncez. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.»

Créé: 08.05.2019, 12h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.