Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 12:33

Football Jeff Collet: «Messi ne va pas venir à NE Xamax!»

Le nouveau boss du club neuchâtelois évoque ses attentes avant le derby dominical contre Sion. L’ancien président du LS cible aussi les possibles renforts attendus cet hiver à la Maladière.

Pour Jean-François Collet, son nouveau patron, il est important que Ne/Xamax engrange des points dimanche contre Sion.

Pour Jean-François Collet, son nouveau patron, il est important que Ne/Xamax engrange des points dimanche contre Sion. Image: Keystone

Le derby pas menacé par la neige

En dépit des importantes chutes de neige tombées jusqu’en plaine en Valais dans la nuit de jeudi à vendredi, Sion – Xamax devrait pouvoir se dérouler normalement. Par mesure de précaution, le terrain de Tourbillon avait été recouvert d’une bâche, et vendredi déjà, les services de Blaise Crittin, le chef du service des Sports de la ville de Sion, s’activaient pour déblayer les quelque douze centimètres qui recouvraient la pelouse. L’arrivée d’un redoux pour dimanche devrait aussi faciliter le travail des responsables de Tourbillon, dont la nouvelle pelouse, faut-il le rappeler, est désormais aussi chauffée. A 99,9%, le derby aura donc lieu comme prévu.

Le bilan chiffré des confrontations entre Sion et Xamax penche en faveur des Valaisans. Depuis 2009 (soit en 21 matches), le club de la Maladière compte cinq succès et six nuls, contre dix défaites. La dernière victoire de Xamax à Tourbillon remonte au 23 septembre 2010 (1-2). Ce soir-là, l’équipe alors entraînée par Didier Ollé-Nicolle avait disposé du FC Sion de Bernard Challandes grâce à des réussites signées Kuljic et Wüthrich – Vanczak avait sauvé l’honneur valaisan. / N.Jr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le 4 novembre dernier, Jean-François Collet est le nouvel homme fort de NE Xamax, un club qu’il a repris des mains de Christian et Gregory Binggeli. Mais ce n’est que depuis ce jeudi qu’il en est officiellement devenu le seul et unique propriétaire, après le transfert effectif des actions (et l’inévitable contrepartie financière qui était liée à l’opération). Ce dimanche, à l’enseigne du dernier rendez-vous de l’année en Super League, l’ancien boss du Lausanne-Sport vivra donc son premier derby romand en tant que No 1 de l’actuel barragiste.

Jean-François Collet, entre un FC Sion en pleine crise et un Xamax qui n’avance pas, ce sera le derby de quoi?

Franchement, que cela soit un derby, je m’en fous un peu. Dans notre situation, on a surtout besoin de points. Ce qui compte, c’est donc d’en faire.

A quel genre de match vous attendez-vous? Ou, exprimé autrement, quel visage de NE Xamax y verra-t-on?

C’est un peu notre problème, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. L’équipe souffre d’un évident manque de confiance. Il faut souvent attendre qu’elle soit menée au score, ou dos au mur et n’ayant dès lors plus rien à perdre, pour qu’un autre Xamax prenne le relais. On voit alors s’exprimer le véritable potentiel de l’équipe, comme ce fut le cas en deuxième mi-temps contre Servette. On ne sait jamais trop ce que l’équipe va pouvoir donner. On ne méritait pas de perdre contre Zurich, et sans doute pas de gagner contre Lugano la semaine dernière (1-1).

En face, il y a un FC Sion dont l’équipe a été déclarée «morte» par Barthélémy Constantin après la défaite à Bâle. Vous partagez son point de vue?

Pas du tout. Sur la longueur, Sion saura faire la différence quand les circonstances l’exigeront. Avec leurs ambitions, les Valaisans seront les favoris logiques contre nous, ils ont quand même une belle équipe quand vous regardez leur contingent. Je ne me fais d’ailleurs pas trop de soucis pour eux, même s'ils ont leurs problèmes. J’espère juste qu’ils ne les régleront pas ce dimanche.

A quoi ressemblera la pause hivernale à Neuchâtel?

Ce sera une pause travailleuse. Si l’on veut s’en sortir, on devra mieux travailler que les autres. Mais notre situation n’est pas dramatique. On suit plutôt notre feuille de route. On se retrouve actuellement dans la cible que l’on pensait être la nôtre au coup d’envoi de la saison. Peut-être aura-t-on même quelques points de plus en l’emportant dimanche.

Quand on se retrouve barragiste comme l’est Xamax, quel est l’objectif de son propriétaire?

Il ne faut pas se mentir. Je pourrais vivre avec une place de barragiste en fin de saison. Pour Xamax, se retrouver mieux classé, à savoir parmi les huit meilleures équipes du pays, ce serait vraiment formidable.

A quel(s) renfort(s) faut-il s’attendre durant la trêve?

On est déjà à l’affût des opportunités qui peuvent se présenter. Mais Messi ne va pas venir à Xamax! On regarde ce qu’il est possible de faire en fonction de nos moyens. On ne va pas non plus faire pour faire. Sur ce point-là, on est d’accord avec le staff. Le ou les gars qui viendront nous renforcer devront être meilleurs que ceux qui jouent aujourd’hui. Cela dit, à cette période de l’année, cela reste toujours des paris. Il existe toujours le risque que le renfort en question ne soit pas au top en arrivant. Mais ce qui importe, c’est qu’il ait du potentiel.

Propos recueillis par Nicolas Jacquier

Créé: 14.12.2019, 09h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.