Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:32

Football Jeune buteur à la chaîne, il défie toutes les statistiques

Youssoufa Moukoko, 14 ans, a inscrit six buts pour ses débuts avec les M19 de Dortmund.

Youssoufa Moukoko, 14 ans, a inscrit six buts pour son premier match chez les M19. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est bien simple: le gamin est l’un des plus grands espoirs du football mondial. Youssoufa Moukoko, qui n’a pas encore 15 ans (il les fêtera le 20 novembre), ne cesse d’affoler les statistiques et les esprits. L’attaquant allemand d’origine camerounaise – il est né à Yaoundé – vient encore de gravir un échelon dans son irrésistible ascension. Achetée par le Borussia Dortmund à Sankt-Pauli à l’été 2016, la pépite avait réussi une si jolie saison avec les M17 du BVB l’an passé (50 buts marqués en 28 matches!) qu’il évolue désormais un étage au-dessus, avec les M19.

Un sextuplé historique

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que Youssoufa Moukoko se sent à l’aise dans sa nouvelle catégorie de jeu. Pour son premier match sous la houlette de l’entraîneur Michael Skibbe (ex-Grasshopper notamment), l’avant-centre a inscrit la bagatelle de six goals lors du succès fleuve de Dortmund à Wuppertal (2-9), une performance que personne n’avait accomplie avant lui à ce niveau. Après avoir frappé dès la 3e minute, le prodige a récidivé aux 23e, 27e, 40e, 58e et 92e minutes. «Ses progrès sont incroyables, a savouré son nouveau coach. Il deviendra professionnel, c’est certain comme un amen à la fin de la messe. Seules des blessures peuvent le stopper.»

Nul doute qu’un autre technicien suit avec la plus haute attention l’incroyable essor de Youssoufa Moukoko: Lucien Favre, en charge de la première équipe du BVB, bien connu pour sa capacité à lancer les jeunes dans le grand bain, vite et bien. Les règlements interdisent à un footballeur de devenir professionnel avant l’âge de 16 ans. Mais certaines parties ont du mal à patienter. L’équipementier Nike, par exemple, a déjà signé un contrat avec le buteur en herbe.

Son père a dû prouver son âge

La précocité de Youssoufa Moukoko, si elle a poussé certains à s’interroger sur son âge réel ces dernières années, contraignant son papa à fournir des documents officiels, n’a manifestement pas fini de faire tourner les têtes. On peut a priori compter sur «Lulu» pour l’aider à garder la sienne froide. Et attendre le meilleur moment pour exposer le diamant à la lumière, sans qu’il ne se brûle les ailes.

Créé: 13.08.2019, 11h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.