Dimanche 24 mars 2019 | Dernière mise à jour 11:37

Football Joey Barton n'a pas changé d'un iota

Aujourd'hui entraîneur, l'ex-bad boy du foot anglais a écopé de deux matches de suspension pour insultes envers les arbitres.

Joey Barton connait sa première suspension en tant qu'entraîneur. (Photo: Twitter/Fleetwood Twon FC)

Joey Barton connait sa première suspension en tant qu'entraîneur. (Photo: Twitter/Fleetwood Twon FC)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entraîneur de Fleetwood Town (3e division anglaise), Joey Barton (36 ans), ancien joueur de Manchester City, Newcastle, Queens Park Rangers et Marseille notamment, a reçu deux matches de suspension pour avoir insulté les arbitres après la rencontre de championnat du 22 décembre entre son équipe et Bristol Rovers. Il avait été expulsé et il a également reçu une amende de 2000 livres.

Bristol Rovers avait gagné 2-1 grâce à un but dans les arrêts de jeu. Après la rencontre, Barton n'avait pas caché con mécontentement. «Parfois j'avais l'impression qu'on jouait contre plus que 11 joueurs, a commenté Barton. Tout allait bien jusqu'à ce que l'arbitre ruine le match. C'est difficile d'être respectueux pour les arbitres parce que, durant toute ma carrière, ils ont toujours été mauvais.»

Des longs antécédents

Joey Barton n'en est pas à son premier écart de conduite. Durant sa carrière de joueur, il a plus souvent fait la une des journaux pour ses déboires judiciaires que pour ses exploits sur le terrain. Petit florilège non-exhaustif de l'ancien international anglais (1 sélection):

Lors d'une fête de Noël avec son équipe de Manchester City en 2004, il avait enfoncé un cigare dans l’œil de son coéquipier Jamie Tandy, qui avait menacé de mettre le feu à son t-shirt.

En 2007, il a eu une altercation houleuse à l'entraînement avec son coéquipier de Manchester City Ousmande Dabo, gravement touché à un œil après échauffourée. L'affaire s'est terminée devant les tribunaux et a valu quatre mois de prison avec sursis à Barton, en plus de 200 heures de travaux d'intérêt général.

Toujours en 2007, accablé par des caméras de surveillance qui ont enregistré la scène, Barton a écopé six mois de prison pour une implication dans une bagarre en sortie de boite de nuit dans les rues de Liverpool. Il purgera 77 jours au total.

Lors du dernier matche de la saison 2011/2012, Barton, qui évolue avec Queens Park Rangers, affronte son ancienne équipe de Manchester City. Lors d'une altercation, il balance un coup de coude à Carlos Tevez et un coup de genou à Sergio Agüero. Expulsé, il écope finalement de douze matches de suspension et 93'000 euros d'amende.

(nxp)

Créé: 05.01.2019, 17h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.