Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:00

FOOTBALL José Mourinho crée la polémique, puis se défend

L'entraîneur portugais de Chelsea avait ironisé sur ses attaquants et sur l'âge du Camerounais Samuel Eto'o. Il ne savait pas qu'il était filmé. La diffusion de ces images par Canal + l'a irrité.

Vidéo: Youtube/Pedros Gaspard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors de sa visite à la manufacture Hublot à Nyon la semaine dernière, José Mourinho avait répondu avec humour à des journalistes qui l'interrogeaient sur le rendement de ses attaquants. L’entraîneur portugais ne savait pas qu'il était filmé et avait ironisé sur l'âge de Samuel Eto'o: «Le problème de Chelsea, c’est que je manque de buteurs. Eto’o? Il a 32 ans. Peut-être 35, je ne sais pas.»

Or, la chaîne française Canal + a diffusé ces images «volées» et les propos du «Special One» n'auraient pas vraiment été du goût de l'attaquant camerounais. Il n'en fallait pas plus pour que la presse d'outre-Manche crée un début de polémique. Ce qui a, bien évidemment, eu pour effet d'agacer Mourinho. Celui-ci s'est expliqué en conférence de presse aujourd'hui à Istanbul, à la veille du huitième de finale entre Galatasaray et Chelsea et s'en est pris à Canal +, s'estimant avoir été piégé par cette dernière.

«Est-ce-que de mon point de vue mon commentaire est malheureux? Absolument. Mais du point de vue de l’éthique, je pense que c’est une pratique réellement honteuse. Ce média devrait avoir honte de ce genre de pratiques. En tant que médias, vous devriez être embarrassés qu’un collègue ne respecte pas l’éthique du métier, qui est quelque chose de fondamental. Ils ont sorti quelque chose qui faisait partie d’une conversation privée. C’est vraiment dégoûtant. Cela montre qui ils sont vraiment. Ce que j’ai dit sur lui était une blague. Il n’a aucune raison d’être offusqué. On parle d’un joueur qui a gagné quatre fois la C1, et avec lequel j’ai connu ma plus belle année lorsque j’étais à l’Inter. En plus, par le passé, il avait dit qu’il ne bosserait jamais avec moi et la saison suivante, je le recrutais. Si je ne l’appréciais pas, je ne l’aurais pas pris à l’Inter puis à Chelsea! Il n'y a pas d'histoire. Comme tout le monde l'a dit, on rigolait, c'était juste une conversation amusante entre moi et quelqu'un qui n'appartient pas au football.»

De son côté, Hervé Mathoux, rédacteur en chef et présentateur de l'émission Canal Football Club sur Canal +, a affirmé qu'il ne s'agissait d'images volées et s'est dit surpris de la réaction de Mourinho. «Je n'ai pas grand-chose à dire si ce n'est pour m'étonner. Ce ne sont pas des images volées. On a une interview prévue après et notre cameraman est donc présent. Il y a une caméra qui filme en plan très serré, a déclaré Hervé Mathoux. Elle n'est pas à 10 mètres, elle ne zoome pas, il y a un rouge visible et il a forcément conscience d'être filmé, d'autant que c'est quelqu'un qui croise des caméras très souvent et qui est rompu au rapport avec les médias», a-t-il ajouté.

Créé: 25.02.2014, 17h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.