Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 11:53

Football Un joueur du FC Sierre plus populaire que Griezmann

Un jeune ailier du club valaisan a enflammé le Web avec un coup franc manqué. Avec plus de 720'000 vues mardi matin, sa vidéo a fait un véritable carton.

Kenan Samardzic s'élance sans se douter qu'il va devenir une attraction mondiale.

Kenan Samardzic s'élance sans se douter qu'il va devenir une attraction mondiale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nom de Kenan Samardzic a obtenu un immense gain notoriété depuis dimanche. La «faute» à une vidéo, mise en évidence par le site du «Nouvelliste», dans laquelle on voit l’attaquant de 19 ans du FC Sierre (2e ligue interrégionale) manquer un coup franc lors du derby dominical au stade des Condémines face au FC Chippis. Un match remporté 3-1 par l’équipe locale.

Excentré sur la gauche de la surface de réparation, le jeune Samardzic comptait enrouler une belle frappe du pied droit pour la reprise d’un coéquipier. Mais le double national suisso-bosnien n’a pas pu donner la trajectoire espérée au ballon, qui a filé haut et loin, quasiment jusqu’au poteau de corner opposé. Publiée sur le compte Instagram «bestoffootball», la vidéo du coup franc raté avait déjà récolté mardi matin plus de 720'000 vues. «C’est un de ses copains qui a filmé la scène et posté sur les réseaux, se marre Frédéric Rinaldi, entraîneur du FC Sierre. Depuis c’est la folie. La vidéo précédente sur le compte met en scène Antoine Griezmann. Elle n’a récolté «que» 560'000 vues!»

Comment expliquer cet engouement pour un geste certes manqué, mais qui se produit certainement chaque week-end sur des pelouses du monde entier? «Je pense que c’est un tout, imagine le coach sierrois. Le fait que Kenan lève le bras, manque son coup et se replace de manière un peu nonchalante. Et peut-être le titre de la publication, aussi.» Les administrateurs du compte proposent ainsi d’identifier par un tag «un pote doté d’un pied droit en or». Le passage d’un train aux abords du terrain ajoute sans doute ce petit côté folklorique qui plaît aux internautes.

Une publicité appréciée pour le FC Sierre

Lorsqu’on demande à Frédéric Rinaldi à quel moment est survenu l’action qui a créé le buzz, il indique les environs de la 70e minute. Soit juste avant que Samardzic soit remplacé par un coéquipier. «Je l’ai d’ailleurs sorti à cause de ça, s’esclaffe le technicien sur le ton de la plaisanterie. Non, je rigole, c’est un excellent jeune joueur et il a fait un bon match. Et ce qu’on ne voit pas sur la vidéo, c’est qu’un de ses coéquipiers récupère le ballon à l’autre extrémité, donc ce n’était pas si raté que ça. Mais on était tous morts de rire quand même. Ça nous a fait le week-end. Même ma femme a regardé la scène, c’est dire… Ça a pris des proportions fantastiques et on est évidemment ravis qu’on s’intéresse à nous comme ça. Notre président aussi.»

De quoi donner des idées de réaliser de nouvelles vidéos du même genre? «Kenan a adoré, il est tout content de ce qui lui arrive. Il m’a dit qu’on devrait effectivement monter un business avec ça. Je lui ai répondu qu’il n’avait même pas besoin de faire exprès, qu’il n’avait qu’à jouer normalement!», chambre encore le coach.

Voir cette publication sur Instagram

Tag a mate with a golden right foot ????

Une publication partagée par Football Soccer Futbol (@bestoffootball) le

Créé: 14.05.2019, 14h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.