Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 01:47

Football Quand le karma rattrape un joueur de Schalke

Samedi, le Français Jean-Clair Tobido a insulté Erling Haaland. La providence s'est chargée de son cas en quelques minutes.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le championnat allemand, on l'a lu et relu, est la seule «grande division» à avoir repris. Du coup, les médias internationaux et notamment anglais s'y penchent encore plus que d'habitude. Et comme le spectacle n'est plus dans les tribunes, n'importe que geste est décortiqué et «suranalysé». Au grand dam, certainement, du Français Jean-Clair Tobido.

Quand, sur un corner au cours de la première période, le défenseur est allé au contact d'Erling Haaland, il n'a que peu apprécié et l'a fait savoir. Le problème, c'est que sans public pour créer une atmosphère sonore, et bien on a parfaitement entendu son «B**** ta grand-mère» suivi d'un non moins poétique «Wallah je vais t’e******»... Là, déjà, le joueur prêté par le FC Barcelone n'avait pas l'air fin.

Sauf que le karma a décidé de s'en mêler. L'ancien Toulousain a d'abord vu le prodige norvégien marquer quelques secondes plus tard (29e), lors de ce derby de la Ruhr à sens unique (2-0 à la pause, 4-0 à l'arrivée). Dans la foulée, il a été touché à la cheville gauche (35e), alors qu'il tentait de défendre contre l'intenable Achraf Hakimi, avant de devoir sortir à la pause. Il y a des jours comme ça...

RCA

Créé: 17.05.2020, 18h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.