Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:18

Football Kasami: «Une vraie équipe, avec de vrais hommes»

Auteur de son troisième doublé de la saison contre Xamax, l'attaquant du FC Sion évoque ce qui a changé à Tourbillon. Lui aussi, à l'instar de Stéphane Henchoz, insiste sur les vertus du travail.

Avec son doublé, Pajtim Kasami (félicité ici par ses coéquipiers) a fait très mal aux Neuchâtelois.

Avec son doublé, Pajtim Kasami (félicité ici par ses coéquipiers) a fait très mal aux Neuchâtelois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Où donc s’arrêtera le FC Sion? Avec 7 matches/16 points, la formation de Stéphane Henchoz fait aussi bien que celle de Sébastien Fournier en 2012. Précédant aujourd’hui Young Boys, un double champion de Suisse en titre qu’il s’en ira défier samedi soir à Berne trois jours après avoir accueilli Saint-Gall à Tourbillon, le club valaisan peut compter sur sa force collective. Mais il possède aussi des individualités capables de faire la différence à tout moment, à l’image de Pajtim Kasami, apparu métamorphosé depuis quelques semaines.

Samedi soir, c’est lui qui a fait le malheur de Xamax en signant un doublé. N’étant pas homme à faire les choses à moitié, il en avait déjà réussi deux cette saison: contre le FC Zurich tout d’abord, dans un rôle de joker, lorsqu’il avait frappé peu de temps après son entrée en jeu pour offrir les trois points à son équipe le 3 août, puis à Allschwil en Coupe.

A la Maladière, le héros de la soirée refusait pourtant de tirer la couverture à lui. «On n’a jamais rien lâché, expliquait-t-il. Mon rôle est d’aider l’équipe. On me demande aussi de faire la différence, ce que j’essaie chaque fois de faire. Mais ne nous emballons pas, on est encore arrivé nulle part. Rien ne se fait sans travail. Alors continuons à travailler en gardant les pieds solidement ancrés sur terre.»

Un nouveau FC Sion, plus solidaire et au sein duquel l’intérêt supérieur primerait cette fois sur les egos, a-t-il vu le jour? Son attaquant n’est pas loin de souscrire à cette hypothèse. «Aujourd’hui, observe Kasami, on forme une vraie équipe, avec de vrais hommes.» Ce qui peut, on le voit, déjà tout changer.

Pour Henchoz, un «énorme potentiel»

Son retour au premier plan n'est en tout cas pas fait pour déplaire à son entraîneur. Stéphane Henchoz est le premier conscient des qualités de son No 7: «Pajtim possède un énorme potentiel. Vraiment énorme... Le défi le concernant, c’est qu’il parvienne à l’exploiter sur la durée, avec constance. Mais je n'ai aucun doute quant à son implication et je n'en ai du reste jamais eu.»

Voilà qui tord aussi définitivement le cou aux sempiternelles rumeurs, évoquant les supposées envies de départ de Pajtim Kasami, plus impliqué que jamais dans son rôle de match-winner du FC Sion.

N.Jr

Créé: 23.09.2019, 12h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.