Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 12:28

Football Constantin: «Kouassi assassine le coach»

Après la défaite contre Xamax (1-2), Christian Constantin fustige le comportement de son capitaine, stupidement expulsé.

Christian Constantin accorde le sursis à son entraîneur, Ricardo Dionisio.

Christian Constantin accorde le sursis à son entraîneur, Ricardo Dionisio. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En temps normal, ou en d’autres circonstances, Ricardo Dionisio ne serait peut-être déjà plus le coach du FC Sion. En dépit d’un bilan chiffré désastreux (un seul point en quatre matches), le jeune technicien devrait pourtant «survivre» au cuisant échec enregistré samedi soir à domicile – défaite 2-1 dans le derby romand contre Xamax.

S’il avoue avoir très mal – et très peu dormi -, Christian Constantin serait plutôt tenté aujourd’hui d’offrir une ultime chance à son entraîneur. «Ricardo n’a pas de bol et les joueurs ne l’aident pas à faire tourner la chance en sa faveur.» Le boss de Tourbillon fait référence à l’engagement exagéré de Xavier Kouassi, dont le premier tacle bien trop appuyé sur la jambe de Karlen aurait déjà pu lui valoir un carton rouge (9e).

L’expulsion du capitaine peu avant l’heure de jeu pour un nouveau geste inconsidéré a été l’un des tournants du derby des mal-classés. «Kouassi assassine le coach, fulmine CC. On est tué par ce qu’il fait. Son comportement pénalise tout le club et le travail du staff. Je peux plus lui en vouloir à lui qu’à mon entraîneur. A la mi-temps, je l’avais pourtant enjoint de se calmer. Je ne reconnais plus Xavier. A Thoune déjà, c’est lui qui nous a bousillés le match.»

Six points en... 15 matches de championnat

Ce dimanche, une réalité mathématique demeure et elle est plutôt préoccupante: alors même que le FC Thoune, tout ragaillardi, vient d’engranger neuf points en quatre sorties en 2020, le FC Sion n’a pris que six points lors des quinze dernières journées de championnat (soit depuis le 21 septembre dernier, coïncidant avec sa victoire à Neuchâtel).

«On a bouffé toutes nos réserves, constate son président. Le favori de la relégation, c’est Sion. Il ne faut pas se faire d’illusions. On est dans la période de l’équipe qui va tomber. Les joueurs eux-mêmes n’ont pas conscience du danger qui les guette. On est dans une m… noire. On était peut-être dans la même chambre d’hôpital que Xamax avant le coup d’envoi mais on se retrouve aux soins intensifs à la fin du match.»

Dans ces conditions, Dionisio peut-il encore être l’homme de la situation? Plutôt que de s’en remettre au verdict du Totomat, son employeur aurait tendance à le penser. Si un échec à onze contre onze samedi soir aurait sans doute coûté sa place au coach, la stupide expulsion de Kouassi lui offre un sursis inespéré. «Je n’ai pas tiré la prise, assure Constantin, mais il n’y aura pas 36 matches avant que je ne le fasse. Soit mon coach réagit, soit il se laisse submerger. La théorie du «ça ira mieux demain», je l’ai déjà tellement entendue.»

Après avoir épuisé tous ses jokers, l’ancien coach de Colovray est condamné à faire un résultat dans une semaine à Lugano. Faute de quoi, cette fois-ci, tout recommencera.

Et le cirque qui l’accompagne aussi.

N. JR

Créé: 16.02.2020, 16h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.