Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 01:50

Football L’Angleterre ne va pas changer de philosophie

Gareth Southgate l’assure: son équipe va continuer à essayer de faire circuler la balle depuis l’arrière, en dépit des grossières individuelles ayant conduit à la défaite face aux Pays-Bas.

Le coach ne se renie pas.

Le coach ne se renie pas. Image: EPA/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

John Stones et Ross Barkley ont offert le 2-1 et le 3-1 aux Pays-Bas jeudi en demi-finale de la Ligue des Nations. Deux erreurs défensives atroces, qui ont fait mal aux «Three Lions» et à leurs 20'000 supporters.

«La soirée de jeudi a été pénible, mais nous n’avons pas perdu parce que nous avons essayé de jouer au football depuis l’arrière. Nous avons perdu parce que nous avons commis trop d’erreurs», a déclaré Gareth Southgate samedi à Guimaraes, à la veille d’affronter l’équipe de Suisse dans le match pour la troisième place (dimanche à 15h). «Nous allons continuer à essayer de faire circuler le ballon, cette défaite ne va pas affecter notre philosophie. Nous demandons aux joueurs de relancer depuis l’arrière. Chaque équipe ayant gagné la Coupe du monde ou l’Euro ces dernières années en est capable», a enchaîné le sélectionneur anglais.

«Chacun de nos joueurs doit savoir comment où on joue et ce qu’il doit faire. C’est ce qui va nous aider dans nos prises de décision sous pression. Nous allons soutenir nos joueurs qui ont fait des erreurs jeudi, en particulier John Stones. Dimanche, je mettrai sur le terrain une équipe qui a faim et qui sera équilibrée pour aller chercher la victoire», a-t-il encore dit, sans donner d’indices sur sa composition d’équipe mis à part le fait que Marcus Rashford, Jordan Henderson et Ben Chilwell sont tous trois incertains en raisons de soucis physiques.

L’ancien défenseur central a assuré que les Anglais prendraient ce match très au sérieux: «Aucun match de l’Angleterre n’est un match d’entraînement. Chaque fois que vous revêtez ce maillot, c’est important pour vous, en tant que joueur, mais aussi pour le pays et les supporters. Chaque joueur a la possibilité de faire bonne impression, de faire en sorte que ses performances soient appréciées. On veut bien finir la saison et faire un bon dernier match».

Invité à donner son avis concernant l’équipe de Suisse, le sélectionneur a commencé par complimenter Vladimir Petkovic. «Leur entraîneur a fait un travail superbe, vraiment brillant. Ils auraient dû gagner ce 8es de finale face à la Suède à la Coupe du monde et atteindre les quarts. Ils ont été malchanceux et ils ont prouvé leur valeur en battant la Belgique quelques mois plus tard. Ils jouent très bien depuis l’arrière, ils sont bien organisés et ils ont des joueurs-clés: Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri. Tout l’équipe sait bien manier le ballon, j’aime leurs schémas de jeu», a-t-il assuré. (nxp)

Créé: 08.06.2019, 16h01

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.