Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:36

FOOTBALL Lausanne s'incline logiquement contre GC

L'équipe de Marco Simone n'a pas réussi d'exploit face à Grasshopper. Les Zurichois ont marqué deux fois en deuxième mi-temps.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Grasshopper est le nouveaux leader de la Super League. Victorieux 2-0 à Lausanne, les Zurichois comptent deux points d'avance sur le FC Bâle qui se déplace à Sion ce dimanche.

Les Grasshoppers ont cueilli un sixième succès de rang sur des réussites de Gashi (48e) et de l'inévitable Dabbur (85e). Trop timorés, les Lausannois n'ont, à aucun moment, été capables d'emballer vraiment un match qui était peut-être déjà celui de la dernière chance. Après cette... vingt-et-unième défaite, les Vaudois accusent toujours sept points de retard sur Sion.

Le revers concédé dimanche dernier contre Sion lors du derby n'a pas apparemment pas été digéré. C'est un Lausanne sans âme qui a évolué contre des Zurichois qui, en revanche, regorgent de confiance. Les Vaudois n'ont adressé que deux tirs cadrés sur l'ensemble de la rencontre. Les changements tactiques opérés par Marco Simone au cours de la rencontre furent inopérants.

Gashi a exploité une erreur de Facchinetti pour battre Barroca juste après la pause. Sans toucher au génie, les Grasshoppers doublaient la mise sur une rupture conclue par un Dabbur dont le transfert cet hiver n'est pas loin d'être celui de l'année. (SI/Le Matin)

Créé: 12.04.2014, 19h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.