Mercredi 21 août 2019 | Dernière mise à jour 00:58

Football Le Lausanne-Sport rate le coche

Comme Aarau contre Kriens, les Lausannois ont été tenus en échec par Schaffhouse.

Delli Carri (à g.) et Koura ont dû partager l'enjeu.

Delli Carri (à g.) et Koura ont dû partager l'enjeu. Image: Keystone

Lausanne-Sport - Schaffhouse 0-0

Pontaise. 1750 spectateurs.

Arbitre: M. Wolfensberger.

LS: Castella; Boranijasevic, Nganga, Brandao, Flo (58e Gétaz); Puertas, Kukuruzovic, Pasche (81e Geissmann); Zeqiri (65e Buess), Margiotta (58e Dominguez), Koura.

Schaffhouse: Grasseler; Gonçalves, Delli Carri, Mevlja, Qollaku; Paulinho, Helbling (62e Pugliese), Castroman, Del Toro (85e Demhasaj); Cicek (83e Barry), Sessolo (91e Mendy).

Avertissements: 15e Brandao, 75e Dominguez, 75e Puertas; 15e Del Toro, 42e Gonçalves, 56e Helbling, 65e Paulinho, 77e Pugliese.

Notes:LS sans Cabral (suspendu), Oliveira (blessé), Sancidino, Pos ni Nanizayamo (pas convoqués). Schaffhouse sans Tranquilli (suspendu), Bunjaku, Gül (malades), Nikci ni Jozinovic (blessés).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Lausanne-Sport n’a pas su profiter d’un cadeau inattendu d’Aarau pour reprendre la place de barragiste. Face à un FC Schaffhouse qui s’était déplacé à la Pontaise pour prendre un point, les Vaudois n’ont même pas été capables d’assurer l’essentiel. Ils restent donc toujours à une longueur des Argoviens alors qu’il ne reste plus que six points en jeu.

Les supporters lausannois qui ont eu le courage de braver le froid et la bise pour venir voir une réaction d’orgueil de leurs protégés n’ont pas été récompensés de leur louable effort. Après avoir sombré à Aarau puis à Genève, le LS n’a pas fait mieux contre un adversaire en grand danger de relégation.

Dès l’entame de match, on a en effet eu la désagréable impression que les Vaudois disputaient une simple rencontre de remplissage de fin de saison. Même une belle occasion manquée de peu par le Schaffhousois Helios Sessolo (5e) et l’annonce de l’ouverture du score de Kriens à Aarau (34e) ne changeaient en rien l’attitude passive des Lausannois.

Sans idée ni envie

Pour preuve, cette incapacité totale à créer, 45 minutes durant, le moindre danger face à un adversaire certes combatif et bien regroupé devant son gardien mais qui a aussi affiché toutes ses limites.

Face à ce LS sans idée ni envie, le courage de Schaffhouse a donc suffi. Car même le passage du 4-3-3 à son habituel 4-4-2 peu avant l’heure de jeu ne changeait rien à l’apathie lausannoise. Du moins jusqu’à ce que le LS commence enfin à prendre conscience qu’Aarau allait peut-être égarer deux précieux points.

Mais cette volonté enfin un peu plus marquée de l’emporter n’allait déboucher que sur une nette domination du LS et quelques petites occasions tardives. Trop pour espérer - et mériter - mieux qu’un nouveau partage des points.

Créé: 15.05.2019, 22h08


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.