Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:26

Football Le Maroc et la Côte d'Ivoire assurent

Les deux équipes se sont imposées lundi et se qualifient pour les huitièmes de finale de la CAN. Pour l'Afrique du Sud, c'est plus chaud.

Grâce au but de Mbark Boussoufa, le Maroc a terminé premier de son groupe.

Grâce au but de Mbark Boussoufa, le Maroc a terminé premier de son groupe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Maroc s'est assuré de la première place du groupe D de la CAN 2019 en s'imposant face à l'Afrique du Sud (1-0), lundi, et termine devant la Côte d'Ivoire, victorieuse de la Namibie (4-1).

Les Marocains, sacrés en 1976, ont signé un carton plein avec trois victoires en autant de rencontres et aucun but concédé.

Les Sud-Africains peuvent encore espérer se qualifier en huitièmes de finale au titre de meilleurs troisièmes mais leurs chances ont été très diminuées par ce revers concédé en fin de partie. La Namibie, elle, est éliminée dès la phase de poules.

Victoire à la 90e minute

Au stade Al Salam du Caire, les Marocains ont globalement dominé la première période mais auraient pu être surpris par les Bafana Bafana, si Percy Tau avait été plus précis à la 34e minute devant Munir El Kajoui.

Une minute plus tard, c'est Younes Belhanda qui n'appuyait pas assez son tir.

Hakim Ziyech, la star de l'Ajax, s'est montré plus entreprenant que lors des deux précédentes rencontres et semble monter en puissance dans cette compétition.

A la 64e minute, le latéral gauche Achraf Hakimi, prêté cette saison par le Real Madrid au Borussia Dortmund, voyait son tir repoussé par la transversale de Ronwen Williams.

C'est finalement le vétéran du milieu Mbark Boussoufa qui offrait la victoire aux siens à la 90e minute.

La sélection dirigée par Hervé Renard affrontera en huitièmes un 3e de groupe et peut a priori rêver aux quarts, qu'elle a atteint lors de la dernière CAN.

Serey Die buteur

Au stade du 30 juin du Caire, la Côte d'Ivoire a rempli son contrat face à une Namibie courageuse mais limitée.

Lancé dans la profondeur par le Milanais Franck Kessié, Max-Alain Gradel a ouvert le score pour les Ivoiriens à la 39e minute.

L'attaquant de Toulouse, 31 ans, a inscrit son 12e but en sélection d'une belle demi-volée.

Serey Die doublait la mise à la 61e d'une frappe lointaine des 30 mètres déviée par le défenseur namibien Ryan Nyambe.

Les Namibiens réduisaient l'écart grâce à Kamatuka, auteur d'un beau numéro pour venir tromper Sylvain Gbohouo à la 71e minute.

Le milieu offensif de Crystal Palace, Wilfried Zaha, à la 84e, puis le Lyonnais Mawel Cornet, à la 89e, ont ensuite corsé l'addition pour les Elephants.

Pour sa troisième participation à la CAN après 1998 et 2008, la Namibie sort à nouveau dès les poules mais n'est pas parvenu cette fois à accrocher un match nul.

Créé: 01.07.2019, 20h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.