Lundi 11 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:01

Football Le top 5 des joueurs qui ont séché la reprise

Leur club les attendait au retour de vacances cet été. Mais ces joueurs ne sont jamais venus.

Les joueurs reprennent petit à petit le chemin de l'entraînement estival. Mais pas tous...

Les joueurs reprennent petit à petit le chemin de l'entraînement estival. Mais pas tous... Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


1. Neymar (PSG)

C’est le joueur dont tout le monde parle. Il était très attendu par le Paris Saint-Germain pour la reprise, fixée au lundi 8 juillet, mais le Brésilien ne s’est jamais présenté à l’hôpital américain de Neuilly, où les champions de France devaient effectuer des tests physiques. Il semblerait même que l’attaquant ne revienne pas en France avant le 15 juillet. Avant cela, il doit œuvrer pour l’institut Neymar au Brésil et, peut-être, organiser son transfert au FC Barcelone. Le père de la star a dans tous les cas affirmé sur Fox Sports que le club en avait été informé. «La raison de l’absence de mon fils est connue et programmée depuis un an avec son institut. Nous ne pouvons pas changer les dates. Il se présentera à l’entraînement le 15 juillet. C’est aussi simple que ça. Fin de la polémique.» Le PSG ne compte toutefois pas en rester là. Dans un communiqué, il a affirmé qu’il «prendra les mesures appropriées» qui découlent de son absence.


2. Steve Nzonzi (AS Rome)

La Roma avait donné rendez-vous à ses joueurs le mercredi 26 juin pour des tests médicaux, mais Steve Nzonzi n’est jamais apparu. L’international français dit avoir été prévenu trop tardivement, alors que certains observateurs interprètent son absence comme une volonté de départ (Lyon et Monaco seraient sur les rangs pour s’attacher ses services). Sous contrat jusqu’en 2022, il n’est pas certain que l’avenir du milieu de terrain se dessine toujours dans la capitale romaine. Car d’autres éléments viennent perturber son histoire avec le club de la Louve. Selon le site spécialisé footmercato.net, Nzonzi (ex-Séville) aurait déploré un retard dans le versement de son dernier salaire. Il semble que l’accueil héroïque reçu par le champion du monde à l’aéroport de Rome, l’été dernier, appartienne définitivement au passé.


3. Antoine Griezmann (Atlético Madrid)

Le feu follet ne voit plus son avenir à Madrid. Il a donc décidé de ne pas répondre à la convocation de son équipe pour la reprise, dimanche dernier, espérant que son transfert au Barça soit rapidement finalisé. Mais ses dirigeants ne sont pas prêts à céder. Ils accusent le club catalan d’avoir perturbé leur star en mars dernier, lorsque l’Atlético se battait sur tous les fronts (Liga et Ligue des champions). Griezmann va partir, c’est désormais certain, mais la fin de son histoire laissera un goût amer aux Colchoneros. «Il quitte l’Atlético par la porte à côté de celle d’Agüero, qui était parti par la porte de derrière (ndlr : pour City en 2011)», a souligné ce week-end Enrique Cerezo, le président madrilène, sur la chaîne mexicaine Univision.


4. Denis Bouanga (Nîmes)

Le buteur nîmois est en train de remporter son bras de fer avec ses dirigeants. Désireux de rejoindre Saint-Etienne, le Gabonais était parti au clash avec son employeur en séchant la reprise des entraînements au motif de maux de tête… Dans la presse méridionale, celui qui a aussi porté les maillots de Strasbourg et Lorient n’avait fait aucun mystère de ses envies d’ailleurs, déclarant même : «Je veux aller à Saint-Etienne». Un contrat de quatre ans l’y attend. Bouanga est dans le Forez depuis deux jours. Il devrait être prochainement transféré pour 5 millions d’euros.


5. Jean-Kevin Duverne (RC Lens)

Il n’est pas apparu le premier jour de la reprise début juillet, ni les suivants d’ailleurs. Et ce sans autorisation, comme l’a rappelé son futur ex-entraîneur Philippe Montanier. «Ces histoires de début de saison comme ça, on en connaît beaucoup. Il n’a pas fait de bon choix. Il faudra qu’il assume. S’il veut rester dix mois sans jouer, ce sera plus handicapant pour lui que pour nous.» Jean-Kevin Duverne a encore un an de contrat avec son club formateur, qui ne le laissera pas partir pour moins de trois millions d’euros, selon France Football. Des clubs de Turquie et d’Allemagne seraient intéressés. Mais c’est surtout le RC Strasbourg qui serait le mieux placé pour enrôler le joueur de 21 ans. Affaire à suivre.

Créé: 09.07.2019, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.