Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

Football Les Pays-Bas renversent l’Angleterre

Les Néerlandais se sont imposés 3-1 après prolongations et affronteront le Portugal dimanche en finale de la Ligue des Nations. Suisse-Angleterre pour la troisième place, dimanche aussi.

Fautif sur le 1-0, De Ligt s'est vengé.

Fautif sur le 1-0, De Ligt s'est vengé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Anglais avaient l’avantage du nombre en tribunes jeudi à Guimaraes, occupant environ 20'000 des 26'000 places à disposition dans le joli stade du Vitoria SC. Les Néerlandais étaient à peu près quatre fois moins, mais ils se sont montrés à la hauteur sur le terrain, démontrant que leur première place en phase de poules de la Ligue des Nations (devant la France et l’Allemagne) n’avait rien d’un hasard. Le renouveau orange est en marche, à l’image d’ailleurs de ce qu’a proposé l’Ajax sur les pelouses européennes cette saison. Les Anglais ont ouvert le score, mais ce sont les Pays-Bas qui se sont imposés après prolongations. Le Portugal affrontera donc les «Oranje» dimanche à Porto et le vainqueur emportera la toute première Ligue des Nations de l’histoire. La Suisse sera elle opposée à l’Angleterre à Guimaraes pour le gain de la troisième place.

Les deux sélectionneurs avaient opté pour des stratégies différentes par rapport aux joueurs ayant disputé la finale de la Champions League cinq jours plus tôt à Madrid. Ronald Koeman a ainsi décidé de titulariser ses deux joueurs de Liverpool, Virgil van Dijk et Georginio Wijnaldum. Le puissant défenseur central a d’ailleurs été hué tout au long du match par une partie des supporters anglais à chaque fois qu’il touchait le ballon. Gareth Southgate a lui laissé sur le banc au coup d’envoi Danny Rose, Jordan Henderson, Harry Kane, Eric Dier, Dele Alli, Joe Gomez et Trent Alexander-Arnold, qui avaient les sept tous joué au moins une minute lors de cette finale perdue 0-2 par Tottenham face à Liverpool. Deux stratégies différentes de gestion de la fatigue et des émotions, donc.

La première période a été relativement équilibrée, mais l’Angleterre est arrivée en tête à la pause grâce à un penalty obtenu et transformé par Marcus Rashford après une faute du jeune défenseur central de l’Ajax Matthijs De Ligt, bien naïf sur ce coup (31, 0-1). Les Néerlandais ont été meilleurs dans la possession du ballon et se sont créés quelques possibilités de but, gâchées par un Memphis Depay très peu inspiré avant la pause, mais les Anglais sont restés solides et bien en place.

Gareth Southgate a décidé d’entamer la deuxième mi-temps avec un nouvel avant-centre, le buteur en série Harry Kane, qui a remplacé Marcus Rashford poste pour poste. La deuxième période a été pauvre en occasions et a légèrement baissé en intensité, mais elle a aussi été l’occasion pour Matthijs De Ligt de se racheter de son erreur de concentration sur le penalty de la première période. Le défenseur central a ainsi magnifiquement surgi sur un corner de Memphis Depay pour placer un coup de tête puissant, imparable pour Jordan Pickford (72e, 1-1). Arrivé lancé, le défenseur de l’Ajax a une fois de plus prouvé sa grande valeur sur coup de pied arrêté, ainsi que sa force de caractère.

L’Angleterre a cru marquer le but de la qualification à la 82e grâce à Jesse Lingard, au terme d’une magnifique action collective, mais M. Turpin a annulé cette réussite avec l’appui du VAR pour un hors-jeu au centimètre, voire au millimètre. Les supporters anglais avaient hurlé leur joie, les joueurs aussi, mais la vidéo a laissé les deux équipes à égalité et les a envoyées en prolongations malgré un ultime essai de Memphis Depay dans les arrêts de jeu.

Le tournant du match a eu lieu à la 97e lorsque John Stones a fait absolument n’importe quoi devant sa surface de réparation. Memphis Depay lui a piqué le ballon et s’en est allé défier Jordan Pickford. Quincy Promes s’est précipité sur le rebond, Kyle Walker s’est jeté aussi et c’est lui, le latéral anglais, qui a envoyé cette balle au fond des filets anglais! Les Néerlandais passaient devant pour la première fois de la rencontre et n’allaient plus lâcher leur avantage, surtout qu’une nouvelle immense erreur défensive des Anglais, atroce, offrait le 3-1 sur un plateau à Quincy Promes, bien servi par Memphis Depay. Les fans britanniques, si bruyants depuis le début de la journée, se sont tus d’un coup et les supporters néerlandais ont pu entonner un vibrant «Always look at the bright side of life» dans les dernières minutes. Ils disputeront la finale dimanche à Porto.TG

Pays-Bas – Angleterre 3-1 (0-1, 1-1)

Guimaraes, 26'000 spectateurs (guichets fermés)

Arbitre M. Turpin (France)

Buts 31e Rashford, pen. 0-1, 72e De Ligt 1-1, 97e Walker, autogoal, 2-1, 114e Promes 3-1

Avertissements 30e De Ligt (jeu dur), 45e Dumfries (jeu dur), 69e Kane (jeu dur), 106e van de Beek (jeu dur)

Notes Les deux équipes au complet.

Pays-Bas, en orange, en 4-3-3 Cillessen; Dumfries, De Ligt, van Dijk, Blind; De Roon (68e van de Beek), F. De Jong (112e Strootman), Wijnaldum; Bergwjin (91e Pröpper), Depay, Babel (68e Promes). Sélectionneur: Ronald Koeman

Angleterre, en blanc, en 4-3-3 Pickford; Walker, Stones, Maguire, Chilwell; Rice (105e Alli), Delph (77e Henderson), Barkley; Sancho (61e Lingard), Rashford (46e Kane), Sterling. Sélectionneur: Gareth Southgate

Le 1-0 de Rashford

Le 1-1 de de Ligt

Le "hors-jeu" qui a annulé le but de Lingard

Le 2-1 bizarre

Le 3-1 encore plus bizarre.

Créé: 06.06.2019, 23h26

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.