Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:30

Football À Liverpool d’imposer son rythme, et de le tenir

A quelques heures de la première demi-finale de la Ligue des champions entre Liverpool et l'AS Rome, découvrez la chronique de notre journaliste.

Image: LeMatin.ch

Sondage

A votre avis, quelle sera l'affiche de la finale de la Ligue des champions 2018?




Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si le Cully Jazz a ouvert la saison des festivals dans la torpeur d’un été prématuré, bercée d’allures langoureuses, les demi-finales de la Ligue des champions augurent de rythmes moins homogènes.

À vrai dire, les deux doubles confrontations offrent un effet de miroir impeccable. D’un côté des équipes ultracalculatrices, pragmatiques à mourir, opposent leurs infaillibles cultures de la gagne. Le Real Madrid retrouvera demain le Bayern Munich dans la promesse d’un tempo maîtrisé de bout en bout. Ce que ces deux formations voudront absolument éviter? Qu’une bonne partie de la sentence finale soit prononcée avant même le match retour.

Choisissez bien votre soirée

Il en ira tout autrement ce soir. Car Liverpool et la Roma sont deux équipes qui se livrent entièrement, sans calcul d’apothicaire ni arrière-pensée générique. Avec leurs convictions offensives en bandoulière, elles promettent un chassé-croisé affolant. De ceux qui laissent le souffle aussi court que le temps: le coup de sifflet de l’arbitre intervient toujours trop tôt, sauf pour les joueurs. Car qui veut se brûler les orteils sur les envolées d’un tempo endiablé doit faire preuve d’un coffre à toute épreuve.

Pour résumer, il y aura des buts ce soir, pas sûr qu’il y en ait demain, alors choisissez bien votre soirée – à supposer que vous soyez contraint de choisir. La promesse d’une débauche d’énergie donc, qui n’a pas échappé à Jürgen Klopp. Le manager allemand a d’ailleurs sciemment laissé au repos cinq de ses cadres samedi face à West Brom (Alexander-Arnold, Lovren, Robertson, Oxlade-Chamberlain et Firmino), soit les plus généreux d’entre eux dans l’effort.

Vous pouvez donc compter sur eux pour entrer dans leur demi-finale comme des avions; reste à savoir s’ils atterriront à l’heure, histoire d’éviter une de leur décompression coupable (face à Séville où ils menaient 0-3 avant de dilapider un avantage «stambouliote», ou encore le week-end passé, lorsque West Brom a remonté deux buts de retard pour accrocher un point). Nul doute que le public d’Anfield veillera au grain, trop conscient des largesses de son équipe une fois que le sentiment du devoir accompli empli ses rangs. Au moment de donner de la voix pour garder le rythme, le kop sait mieux que personne trouver les mots justes.

Créé: 24.04.2018, 14h08

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.