Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:48

Football Madrid célèbre un Real «éternel»

Les Madrilènes ont passé une nuit de fête samedi soir pour célébrer la «decimotercera» (treizième) Ligue des champions du Real Madrid.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Campeones, campeones». Les Madrilènes ont fêté hier soir le Real Madrid qui est entré un peu plus dans l'histoire du football après sa victoire face à Liverpool (3-1).

Après la rencontre, une foule de «madridistas» commençait à affluer vers la Fontaine de Cibeles, lieu traditionnel de célébration des victoires du club merengue.

Inconditionnel du Real, le chef du gouvernement Mariano Rajoy, qui a dû annuler son voyage à Kiev pour assister à la finale après le dépôt d'une motion de censure vendredi à son encontre par l'opposition socialiste, a salué le triompe de son club de coeur sur Twitter.

«Jusqu'à la fin, allez le Real !», a-t-il écrit en reprenant un slogan du club, «félicitations, les champions».

Au coup de sifflet final, des dizaines de milliers de supporters du Real Madrid, réunis au stade Santiago-Bernabeu, ont laissé exploser leur joie.

«Campeones, campeones»: les «madridistas», qui ont assisté à la retransmission de la rencontre, jouée à Kiev, sur les huit écrans géants installés sur la pelouse, ont entonné un refrain qu'ils ont pris l'habitude de chanter ces dernières saisons.

«Nous sommes le meilleur club d'Europe, nous sommes le meilleur club du monde, nous sommes le meilleur club de l'histoire, nous sommes le Real Madrid!», a hurlé le speaker du stade.

«Le Real est le meilleur club du monde, on le savait, de l'Espagne à la Chine. Et Gareth Bale (l'ailier gallois qui a inscrit un doublé dont un retourné d'anthologie) est le meilleur du monde aussi», a déclaré à l'AFP Alberto, supporter vêtu d'un maillot du Real à son nom, sans vouloir donner son nom de famille.

«Nous sommes super contents d'avoir gagné», s'est exclamé pour sa part Jorge Campo, venu au Bernabeu avec ses deux filles. «C'est la première fois que nous venons voir le match ici, c'est beaucoup mieux au stade avec tous les madridistas», a-t-il ajouté.

Real «éternel»

La presse espagnole célébrait ce nouveau triomphe de la «maison blanche» sur la scène continentale.

«Le Real Madrid domine l'Europe avec une équipe de légende», écrivait El Pais, le premier tirage du pays, sur son site internet tandis qu'El Mundo saluait «Un Real Madrid éternel» en Une de son édition du dimanche matin.

Les célébrations vont se poursuivre dimanche avec la parade des champions d'Europe en fin d'après-midi dans les rues de la capitale espagnole.

Le Real a remporté samedi face aux Reds sa «decimotercera» (treizième) «Coupe aux grandes oreilles».

Tout comme son coach, le Français Zinédine Zidane, qui est lui devenu le premier entraîneur de l'histoire à gagner une troisième Ligue des champions d'affilée. Et ceci en moins de trois ans sur le banc du Real. (afp/nxp)

Créé: 27.05.2018, 07h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.