Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 03:09

Football Tout en maîtrise, YB s’adjuge le choc au sommet

Les Bernois ont dominé le FC Bâle 2-0 et donné encore un peu plus de substance à leurs ambitions.

Guillaume Hoarau a marqué le 2-0, dix secondes après son entrée sur le terrain.

Guillaume Hoarau a marqué le 2-0, dix secondes après son entrée sur le terrain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FC Bâle a-t-il dit adieu au titre le deuxième tour de Super League à peine entamé? Trop tôt pour le dire. Les Rhénans pourraient cependant tirer comme un boulet cette défaite 2-0 concédée dans le choc au sommet contre Young Boys dimanche. Comptablement, déjà, et surtout parce que les protégés de Marcel Koller n’ont pas eu grand-chose à répondre à la domination bernoise. Un constat qui va à l’encontre de la tendance qui semblait s’être dessinée en fin d’année dernière, mais qui fait office de première observation utile pour 2020.

À la décharge des Bâlois, ceux-ci ont dû composer sans quatre titulaires qui ont largement participé à faire de ce FCB un prétendant légitime au titre. À la blessure de Cabral sont venues s’ajouter les suspensions d’Eray Cömert, Valentin Stocker et Taulant Xhaka. Trop, beaucoup trop pour que la formation rotblau soit capable d’afficher son meilleur visage dans un Stade de Suisse quasi comble (31'120 spectateurs). Emmené par des ailes en feu (quel match de Jordan Lotomba sur la gauche de la défense), Young Boys a ainsi pu reprendre sa marche en avant en direction d’un troisième titre consécutif. D’abord brouillonne, la domination des hommes de la capitale s’est peu à peu précisée et intensifiée. Jusqu’à cette immense accélération de Saidy Janko côté droit. Seul dans la surface, Jean-Pierre Nsamé a pu reprendre victorieusement l’offrande de son latéral (39e, 1-0). Et la joie des trois dizaines de fans bernois de faire trembler les murs du Wankdorf.

Hoarau marque 10 secondes après son entrée

Preuve qu’il n’y a pas eu photo entre les deux ogres du championnat, la troupe de Gerardo Seoane a ajouté un second but après le thé, histoire que la réalité du terrain soit plus conforme à celle du tableau d’affichage. La réussite est tombée de la tête de Guillaume Hoarau à la 78e, entré en jeu une dizaine de secondes plus tôt à la place de «Hanspeter» Nsamé, comme il est surnommé dans la capitale.

Une victoire avec la manière, cinq points d’avance sur son rival bâlois, aucune ombre au tableau si ce n’est peut-être le succès de Saint-Gall (qui revient à trois points de la première place) contre Lugano: ce dimanche de reprise ne pouvait pas mieux se dérouler pour YB. Rien ne prédit que le printemps ne sera pas tout aussi idyllique.

Florian Vanay, Berne


Young Boys - Bâle 2-0 (1-0)

Stade de Suisse, 31120 spectateurs. Arbitre: Sandro Schärer.

Buts: 39e Nsamé 1-0; 78e Hoarau 2-0.

YB: von Ballmoos; Janko, Lustenberger, Zesiger, Lotomba; Fassnacht, Aebischer, Martins, Ngamaleu (84e Bürgy); Assalé (76e Sulejmani), Nsamé (77e Hoarau). Entraîneur: Gerardo Seoane.

Bâle: Omlin; Widmer, Bergström, Alderete, Petretta; Frei, Zuffi; Zhegrova, Pululu (69e Campo), Bua (76e von Moos); Ademi. Entraîneur: Marcel Koller.

Avertissements: Ademi (13e, jeu dur), Aebischer (37e, antisportivité), Petretta (58e, antijeu), Bergström (77e, antijeu), Alderete (87e, antijeu).

Expulsion: Alderete (90e, antisportivitié, deuxième avertissement).

Créé: 26.01.2020, 18h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.