Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:26

Football Marquinhos accusé de snober son président

Dimanche, après la victoire du Brésil au Maracana en finale de la Copa America, le défenseur du Paris Saint-Germain n'a pas serré la main de Jair Borlsonaro. Volontairement?

Marquinhos (à gauche) et Bolsonaro (au centre) se sont croisés sans se saluer.

Marquinhos (à gauche) et Bolsonaro (au centre) se sont croisés sans se saluer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors de la remise des médailles aux vainqueurs de la Copa America, dimanche, Marquinhos a «manqué» son président, Jair Bolsonaro, qui a tapé dans les mains des autres joueurs de la Selaçao. Le défenseur brésilien de 25 ans, qui a aidé son équipe à battre le Pérou 3-1 lors de la finale disputée au Maracana, est passé tout droit au prochain officiel, sans un regard pour le dirigeant d'extrême droite, dont la présence sur le podium protocolaire avait suscité la controverse.

Mais Marquinhos a démenti avoir agi de façon volontaire. «Pour l'amour de Dieu, non», a-t-il juré en conférence après le match. J'y suis allé, je l'ai salué puis je suis revenu chercher la médaille avec la personne qui était devant lui. Cela n’a posé aucun problème.» Une version appuyée par le fait que le président apparaît, sur la vidéo qui a suscité le buzz, tourné de dos pour récupérer une médaille au moment ou Marquinhos passe.

Ce dernier a aussi cherché à dégonfler la polémique liée à la présence de Bolsonaro sur la pelouse. «Je pense que le président est notre plus haute autorité dans le pays, a-t-il déclaré. Avec la Copa America ici, je ne vois pas de problème à sa présence à la fête, il représente le pays. Dans d'autres pays, les choses se passent aussi de cette façon. Pas de problème.» Une vidéo datant de l'an dernier vient aussi en aide au joueur, qu'on voit saluer chaleureusement le président lors d'un autre match du Brésil. De nombreux autres joueurs de la Seleçao, dont Neymar, n'ont jamais caché leurs bonnes relations avec Bolsonaro.

Créé: 08.07.2019, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.