Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Football Marseille laisse Lyon filer devant

Marseille a fait match nul dimanche contre Angers, ce qui profite à Lyon. Le PSG a lui été tenu en échec par Guingamp.

Thauvin a ouvert le score dès la 3e minute, sur penalty. (Dimanche 29 avril 2018)

Thauvin a ouvert le score dès la 3e minute, sur penalty. (Dimanche 29 avril 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l'intense lutte pour la 2e place du Championnat de France, Marseille a fait une mauvaise opération dimanche à Angers avec un nul (1-1), comme Monaco la veille, ce qui profite à Lyon, désormais le mieux placé pour la qualification directe en Ligue des champions.

Le PSG, lui, s'est fait peur, en étant mené 2-0 par Guingamp jusqu'à un quart d'heure du terme, sur des buts de Blas et Briand. Mais un doublé de Cavani (75e s.p., 82e) a permis au club de la capitale d'y rester invaincu depuis 41 matches en championnat.

Mais c'est la première fois que Paris lâche des points au Parc des Princes: les champions de France 2018 ne pourront donc plus égaler le record du carton-plein de Saint-Etienne (19 victoires en 19 matches à domicile en 1974-1975).

Mais l'enjeu le plus brûlant se situe à l'étage juste en-dessous, dans la lutte pour les accessits à la C1. Et à ce jeu, l'OM a sans doute payé ses efforts déployés jeudi contre Salzbourg en demi-finale d'Europa League (2-0), quand il s'était approché de la finale prévue à... Lyon. Le club du sud reste 4e mais a désormais deux points de retard sur l'OL, et toujours un sur Monaco.

Thauvin avait ouvert le score dès la 3e minute, sur penalty (son 20e but en L1), mais la forte pression d'Angers a fini par déboucher sur une égalisation de son capitaine Traoré en fin de partie (79e), pour un nul somme toute logique.

Une réunion Le Graët-Aulas-Eyraud ?

En marge de cette 35e journée, le conflit entre les Lyon et Marseille, relancé dans la semaine par les suites disciplinaires au houleux OM-OL (2-3) de mars, a connu de nouveaux développements dimanche tout en baissant d'un ton.

Le président de la Fédération (FFF) Noël Le Graët «m'a dit qu'il allait nous réunir avec Jacques-Henri Eyraud», a annoncé Jean-Michel Aulas, le président de l'OL (par ailleurs membre du comité exécutif de la FFF), qui a en outre l'intention d'appeler son homologue marseillais lundi.

Le mano a mano entre les trois prétendants au billet direct pour la C1 reprendra le week-end prochain, face à trois adversaires qui ont eux aussi quelque chose à jouer en cette fin de saison: Lyon face à Troyes visant le maintien (18e), Marseille contre Nice en course pour la petite Europe (7e), et Monaco sur le terrain de Caen, pas encore définitivement tiré d'affaire (15e).

Rennes recolle

Nice justement fait partie du groupe de trois équipes se disputant l'accès à l'Europa League - la 5e place et la 6e si, comme c'est vraisemblable, le PSG bat Les Herbiers (National 1) en finale de la Coupe de France.

C'est Saint-Etienne (vainqueur 1-0 à Montpellier vendredi) qui mène le gruppetto, un point devant Rennes et Nice. Ces deux derniers devancent de cinq longueurs un groupe de quatre équipes (Montpellier, Bordeaux, Nantes et Guingamp) pour lesquels une qualification européenne semble désormais illusoire.

Rennes, quoique difficilement, a renversé Toulouse dimanche après-midi (2-1), sur des buts de Léa-Siliki et Bourigeaud autour de la pause répondant à celui de Gnagnon contre son camp. Léa-Siliki a d'ailleurs réussi un drôle de triplé: un but, une passe décisive et une expulsion! (afp/nxp)

Créé: 29.04.2018, 23h32

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.