Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:50

Football «Si je suis le meilleur joueur du monde? Oui»

Eden Hazard a délivré un message très clair en conférence de presse, à la veille d’affronter l’équipe de Suisse vendredi à Bruxelles.

Eden Hazard affiche un niveau impressionnant depuis le début de la saison.

Eden Hazard affiche un niveau impressionnant depuis le début de la saison. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Eden, que vous inspire ce match contre la Suisse?

Il s’agit d’un match très important contre une bonne équipe.

C’est tout?

Depuis le début de la semaine, le coach nous a dit et répété qu’il fallait gagner ce match. C’est un message clair. Le but, c’est de remporter cette Ligue des Nations. Ce n’est pas le plus beau trophée à soulever, mais c’est un objectif et c’est une belle manière de préparer l’Euro 2020.

Si on vous dit que vous êtes le meilleur joueur du monde cet automne?

Je suis d’accord avec vous (rires). Mais je ne suis pas le seul.

Qui est plus fort que vous depuis la Coupe du monde?

Bon, depuis la Coupe du monde, pas grand monde c’est vrai. Il y a Mbappé, Neymar, même s’il n’a pas fait une grosse Coupe du monde, et Ronaldo. Mais c’est vrai que je suis bien. C’est pour ça que si vous me demandez si je suis le meilleur joueur du monde, je vous réponds oui. Avec Chelsea, tout roule. J’ai un rôle un peu plus offensif maintenant, je me retrouve plus près du but, je prends plus ma chance aussi. J’espère que ça ne s’arrêtera pas avec les Diables. Il n’y a pas de raison que ce soit le cas: depuis quelques années, ça se passe bien aussi avec l’équipe nationale.

Votre progression des derniers mois est-elle due, au moins en partie, à Maurizio Sarri, votre nouvel entraîneur à Chelsea?

Si j’en suis là aujourd’hui, c’est sûrement grâce à lui, mais aussi à ceux qui sont passés avant. On joue dans un système qui me permet d’être performant, c’est vrai, mais j’ai l’impression que j’étais pas mal avant quand même (sourire).

Quand on vous voit jouer, on a une impression de plaisir, de légèreté…

Ce que je dis souvent, c’est que j’ai envie d’entrer sur le terrain comme si je jouais dans un jardin avec mes frères. J’essaie de prendre du plaisir à chaque fois, c’est ma philosophie.

Pensez-vous au Ballon d’Or cette année?

Non.

Pourquoi, si vous êtes le meilleur joueur du monde?

Je ne crois pas que je vais le gagner, c’est pour ça que je n’y pense pas.

Qui le mérite alors?

Modric le mérite. Je pourrais dire aussi Varane. Je pourrais le mériter aussi, on ne va pas se mentir, mais sur l’année civile 2018, je pense que Modric va le gagner. Ca va récompenser son excellente année.

Le Real Madrid, un club qui vous attire, est en crise offensivement et risque d’être actif au prochain mercato. Un transfert en janvier, c’est envisageable?

Non.

Et en été?

J’ai déjà beaucoup parlé du Real. On est ici pour parler du match de la Suisse de vendredi.

Que vous dit exactement Maurizio Sarri pour que vous vous éclatiez autant?

Il me dit de me lâcher offensivement et de faire ce que je veux… si défensivement je fais ce qu’il veut. Il a cette réputation, très justifiée, de toujours vouloir aller de l’avant. En tant que joueur offensif, c’est parfait de jouer pour lui.

Etes-vous en train de réaliser le meilleur début de saison de votre carrière?

En termes de stats, oui, c’est le meilleur. En termes de performance, j’ai déjà été plus fort. Quand on regarde les matches de plus près, il y a encore des choses que je rate que je ne manquais pas forcément avant. Mais comme je marque, on ne les voit pas. Ou moins.

Quand avez-vous déjà été plus fort?

La dernière saison à Lille était très bonne. Il y a deux ans à Chelsea aussi. En fait, la dernière année de José Mourinho et la première d’Antonio Conte étaient très bonnes de mon point de vue.

Certains joueurs ont subi le contrecoup de la Coupe du monde. Pas vous. Pourquoi?

A la Coupe du monde, on a vu le vrai visage de la Belgique. Et le mien aussi. Le football, ça marche aussi avec la confiance. Pour l’instant, la confiance est au maximum. Je suis dans la continuité.

Sera-t-il possible pour les Diables Rouges de faire mieux que troisièmes dans les prochaines grandes compétitions?

Les supporters veulent toujours plus. Nous aussi, dans deux ans à l’Euro, on voudra faire mieux, c’est-à-dire aller en finale. On sait que ce sera compliqué. Il y a encore du boulot. On a fait une très belle Coupe du monde, mais il ne faut pas s’enflammer. Il ne faut pas se dire qu’on va gagner tous les matches 3 ou 4-0. Il faut continuer à travailler, garder les pieds sur terre.

En quoi la troisième place de la Coupe du monde a-t-elle changé la Belgique?

La régularité est là depuis quelques années. On était un peu déçus du quart de finale à l’Euro en France, mais on jouait déjà bien. Ce qui a changé, c’est le regard des adversaires. Ils savent à quoi s’attendre en venant nous défier ici. On a un bon groupe, pas seulement onze joueurs. Ceux qui sont «remplaçants» font très bien le boulot. On a vraiment 25 ou 26 «top-players».

Thierry Henry pourrait rejoindre Monaco en tant qu’entraîneur principal. Pensez-vous qu’il ait tout ce qu’il faut pour occuper un tel poste?

De par son expérience en tant que joueur et de par sa petite expérience en tant qu’adjoint, je pense que oui. Il a tout pour être numéro 1. S’il a le respect de ses joueurs, ce qu’il aura sans doute, il peut aller très loin. On aimerait qu’il reste avec nous, mais il a aussi envie de faire sa carrière. S’il part, on lui souhaitera bonne chance et je suis persuadé qu’il sera un grand entraîneur.

Le match de vendredi sera-t-il une occasion de faire penser le public à autre chose qu’au scandale ayant éclaté cette semaine dans le football belge?

Quand on est sur le terrain, on ne pense pas à ça. Et ceux qui viendront au match ne penseront pas à ça non plus. Depuis plusieurs années, on a une bonne image avec les Diables Rouges.

Mais que pensez-vous de cette affaire?

Je ne veux pas parler de ça, on n’a pas toutes les informations. Nous, on veut juste donner du plaisir aux gens sur le terrain. (nxp)

Créé: 11.10.2018, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.