Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 05:15

Foot - Mondial 2018 Michael O'Neill: «Nous étions la meilleure équipe»

Le sélectionneur nord-irlandais a cru à une qualification de dernière minute. Le penalty de Belfast n'est pas digéré.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Forcément déçu de ne pas aller en Russie après ce barrage perdu face à la Suisse, le sélectionneur de l'Irlande du Nord Michael O'Neill parlait de «dévastation». «Je suis dévasté par la nature de cette défaite, dit-il. Nous ne disputerons pas la Coupe du monde en raison d'un penalty qui n'aurait jamais dû être sifflé jeudi soir à Belfast!»

Michael O'Neill admet que cet acte II n'avait strictement rien à voir avec la rencontre de jeudi. «Un match aller est beaucoup plus »tactique«, plus fermé, explique-t-il. Aujourd'hui, il y avait bien plus d'émotions sur le terrain. Mes joueurs ont tout donné. Je ne pouvais pas leur demander plus. Nous étions la meilleure équipe sur le terrain! Nous rêvions de jouer une nouvelle Coupe du monde. J'ai cru à ce rêve jusqu'à la dernière seconde de ce barrage.»

Avant de quitter la salle de presse, Michael O'Neill a tenu à apporter «tous ses encouragements à la Suisse pour la prochaine Coupe du monde.» «Je souhaite le meilleur à Vladimir Petkovic et à ses joueurs. Je ne leur en veux pas si nous sommes éliminés ce soir. Ce n'est pas eux qui ont dicté le penalty à Belfast.» (ats/nxp)

Créé: 12.11.2017, 21h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.