Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 16:39

Football Mondiaux 2018 et 2022: La FIFA porte plainte

Suite au rapport Garcia, la FIFA porte plainte pour «un mauvais comportement présumé de diverses personnes dans le cadre de l'attribution» des Mondiaux à la Russie en 2018 et au Qatar en 2022.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La FIFA a porté plainte mardi en raison de «soupçons» semblant «peser sur des transferts internationaux de patrimoine avec comme point de contact la Suisse», dans le cadre de l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, a indiqué la Fédération internationale de football.

Cette «plainte auprès du Ministère public de la Confédération helvétique à Berne», motivée par les conclusions du fameux rapport Garcia, a pour objet «un mauvais comportement présumé de diverses personnes dans le cadre de l'attribution» des Mondiaux à la Russie en 2018 et au Qatar en 2022, explique la FIFA.

«A l'inverse des organes de la FIFA, les organes juridictionnels étatiques ont la possibilité de mener des enquêtes à l'aide de mesures coercitives d'ordre pénal», justifie la Fédération internationale de football dans un communiqué.

Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la Commission d'éthique de la FIFA, souligne que «dans le cadre de (son) analyse» du rapport Garcia (enquête interne de la FIFA), il a «identifié des éléments qui pourraient constituer un motif de suspicion de conduite répréhensible à l'égard de la Suisse».

«Dans ces circonstances, j'ai considéré qu'il était de mon devoir d'attirer l'attention du président de la FIFA (Joseph Blatter) à ce sujet et de lui recommander d'en référer aux autorités judiciaires suisses», poursuit Eckert.

«J'ai en effet déposé une plainte pénale sur recommandation du juge Eckert», confirme Joseph Blatter. «Je ne suis moi-même pas en mesure de juger quelque procédure illicite que ce soit. Le rapport d'instruction ne m'était pas non plus destiné et je ne l'ai jamais vu. Mais étant donné la recommandation du juge Eckert, il était de mon devoir, en tant que président de la FIFA, de déposer plainte», poursuit le patron du foot mondial.

L'attribution des Mondiaux 2018 et 2022, surtout la Coupe du monde 2022 au Qatar, en décembre 2010, a suscité dès le départ polémiques, soupçons et controverses, amenant à une enquête diligentée par Michael Garcia, ancien procureur américain, devenu président de la chambre d'instruction de la commission d'éthique de la FIFA. (afpLe Matin)

Créé: 18.11.2014, 17h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.