Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 05:19

Football Mourinho risque la suspension pour langage injurieux

La Fédération anglaise n'a pas aimé les propos tenus par le Portugais après la victoire de Manchester United face à Newcastle.

José Mourinho n'a pas toujours la main devant sa bouche lorsqu'il s'exprime.

José Mourinho n'a pas toujours la main devant sa bouche lorsqu'il s'exprime. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fédération anglaise de football (FA) a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de José Mourinho. L’entraîneur de Manchester United est accusé d’avoir lâché une phrase insultante en portugais, face caméra, suite à une victoire de son équipe face à Newcastle (3-2).

Les faits se sont déroulés le 6 octobre dernier lors de la dernière journée de Premier League. Menés 2-0, Les Red Devils étaient parvenus à retourner la situation dans les arrêts de jeu par Alexis Sanchez.

En quittant la pelouse d’Old Trafford en direction des vestiaires, José Mourinho a fixé une caméra et s’est laissé aller à un: «fodas filhos de puta» pas du tout du goût de l’autorité anglaise. Le Portugais pourrait être privé de déplacement ce week-end à Londres pour l’affrontement entre Chelsea et Manchester United. Il a jusqu’à vendredi après-midi pour répondre à ses accusations.

Créé: 16.10.2018, 18h35

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.