Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:30

Football De Neymar à Behrami, six dossiers brûlants sur le mercato

Sur un marché en ébullition, certains dossiers sont beaucoup plus simples que d'autres...

Pour Neymar, la tendance est à un retour du côté de Barcelone.

Pour Neymar, la tendance est à un retour du côté de Barcelone. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Neymar parti pour revenir?

L’affaire du viol présumé n’est de loin pas encore bouclée et voilà que, déjà, un nouveau dossier vient «égayer» l’actualité brûlante de Neymar. Le Brésilien, présentement privé de Copa America en raison d’une nouvelle blessure à la cheville, est annoncé de retour à Barcelone avec de plus en plus d’insistance. Pour le quotiden catalan Sport, un accord aurait même été trouvé entre le Barça et la vedette, qui serait disposé à réduire son salaire annuel à 24 millions d’euros (contre 36 au Paris Saint-Germain) pour retrouver le Camp Nou. Reste un «détail» à régler: la somme du transfert entre les deux clubs, sachant que le PSG avait déboursé 222 millions voici deux ans (record mondial). Selon Le Parisien, une première offre barcelonaise aurait été refusée, les dirigeants souhaitant fixer le prix de la star à 300 millions. Bref, l’été ne sera sans doute pas trop long pour un aussi riche feuilleton.


Paul Pogba veut changer d'air

Une chose paraît certaine: Paul Pogba n’a plus envie de jouer pour Manchester United. Or même s’il sort d’une saison post-Coupe du monde plutôt pâlichonne voire ratée, le milieu de terrain français de 26 ans suscite de prestigieuses convoitises. Le PSG se serait renseigné sur la possibilité d’un échange avec Neymar – mais l’option paraît peu réaliste. La piste la plus sérieuse mènerait plutôt au Real Madrid, où Zinédine Zidane n’a pas caché l’admiration qu’il porte à l’ex-piston de la Juventus. Les Bianconeri eux-mêmes, qui avaient cédé Paul Pogba à ManU en 2016 pour 105 millions d’euros (un record à l’époque), ne seraient pas indifférents à l’idée d’un retour du joueur. Affaire à suivre.


Matthijs De Ligt, l'embarras du choix

Il a 19 ans et l’Europe à ses pieds. Matthijs de Ligt, auteur d’une saison flamboyante au cœur de la défense de l’Ajax Amsterdam, a l’embarras du choix à l’heure de donner une nouvelle orientation à sa prometteuse carrière. Barcelone, la Juventus et le PSG sont en effet au coude à coude afin de séduire le joyau. Après avoir formulé une première offre à 10 millions d’euros la saison (plus 5 de bonus), Paris et son nouveau directeur sportif Leonardo seraient en passe de surenchérir. Parce que le Barça, qui nourrit une connexion historique avec l’Ajax, et la Juve, qui aurait formulé une offre à 80 millions, font preuve d’un haut empressement. De Ligt et son entourage ont donc beau jeu de laisser passer un peu de temps – et regarder les tarifs monter.


Leroy Sané, un impossible rêve?

Orphelin de Franck Ribéry et Arjen Robben, le Bayern Munich a besoin de vie et de fantaisie sur les flancs. C’est la raison pour laquelle il a formulé, dès la fin du mois de mai, une offre pour Leroy Sané à hauteur de 80 millions d’euros – une somme inédite à l’échelle bavaroise. L’international allemand de 23 ans, qui n’a pas toujours constitué une priorité de Pep Guardiola à Manchester City, ferait pourtant la fin bouche. Selon le Sun, il restera en Angleterre. Est-ce son dernier mot ou une façon d’obtenir un – encore – meilleur salaire? En cas d’échec sur ce dossier, le club bavarois serait prêt à se rabattre sur Ousamne Dembelé (Barcelone).


Adrien Rabiot, parti pour rester?

Mis au placard par le Paris Saint-Germain depuis un semestre pour des raisons humano-disciplinaires, Adrien Rabiot, libre cet été, a déjà reçu des offres imposantes de la part de la Juventus et de Manchester United, notamment. Mais le changement de direction sportive à la tête du club parisien (Leonardo pour Antero Henrique) est venu bouleverser la donne. Alors que le torchon semblait définitivement consumé entre le PSG et le clan Rabiot, le Brésilien s’activerait pour recoller les morceaux et convaincre le milieu de terrain de rester finalement au Parc des Princes. Bien lancé, le feuilleton pourrait durer un moment.


Valon Behrami, un fantasme sédunois

Les clubs suisses n’ont évidemment pas les mêmes liquidités que la grande concurrence européenne. Mais cela n’empêche pas de nourrir certains fantasmes ou d’alimenter la chronique. Le FC Sion s’est ainsi mis en tête de rapatrier au pays Valon Behrami, 34 ans, ex-capitaine de l’équipe de Suisse, après seize ans de pérégrinations – le milieu défensif avait quitté Lugano pour le Genoa en 2003. Le président Constantin avait déjà eu ce projet par le passé, sans que la transaction ne se fasse. Aujourd’hui, alors que le joueur est en fin de contrat avec l’Udinese et revient d’une fracture du péroné, les chances d’emporter le morceau apparaissent meilleures.

Créé: 26.06.2019, 18h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.