Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 05:47

Football Neymar pour dix jours au Brésil

La star du PSG va suivre un traitement spécifique dans son pays.

Neymar décolle ce jeudi pour le Brésil.

Neymar décolle ce jeudi pour le Brésil. Image: Twitter @neymarjr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Neymar s'envole ce jeudi pour le Brésil. La star du Paris St-Germain va en effet poursuivre son traitement dans son pays, sous le contrôle du département médical de son club.

Accompagné (notamment ) de son kiné et de son physiothérapeute personnels, Neymar doit «poursuivre un traitement spécifique et programmé après les soins déjà reçus à Paris, ainsi qu’à Barcelone, depuis la fin du mois de janvier», selon les termes du communiqué du PSG.

Neymar s'était blessé le 23 janvier contre Strasbourg. Mais le joueur brésilien a préféré ne pas se faire opérer de sa pseudarthrose - soit le manque de consolidation de sa fracture du cinquième métatarse de la saison dernière. Il a choisi de recevoir des injections de plaquettes à trois reprises à Barcelone.

Si sa rééducation se poursuit sans accroc, Neymar pourrait envisager d'être opérationnel pour l'éventuel quart de finale de Ligue des champions, au début du mois d'avril, quand bien même il ne serait pas à 100% physiquement. En fin de semaine dernière cependant, il n'avait pas encore pu remarcher, selon «L'Équipe».

Créé: 21.02.2019, 11h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.