Vendredi 22 juin 2018 | Dernière mise à jour 00:01

Football Neymar enfarine Coutinho

A Sotchi, le premier entraînement du Brésil s’est déroulé dans une ambiance bon enfant. La star de la Seleção en a profité pour faire une blague potache

Neymar et ses coéquipiers ont fait une petite blague à Philippe Coutinho.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Devant plusieurs centaines de fans locaux conquis, le Brésil s’est entraîné ce matin à Sotchi. Une petite mise en train russe dont ont été exclue les stars de l’équipe - lesquelles se sont contentées de trottiner et d’effectuer quelques étirements sans la moindre intensité.

Ce fut notamment le cas de Neymar, large vainqueur à l’applaudimètre et qui a profité de la fin de l’entraînement pour enfariner la victime du jour: Philippe Coutinho, fêtant ce mardi ses 26 ans. Mais Neymar n’a pas agi seul, bénéficiant de complicité évidente comme le démontre ses images (ci-dessus).

Quoi qu’il en soit, le Brésil, apparu très décontracté, ne semble pas douter une seule seconde de sa victoire dimanche contre la Suisse. «Votre équipe est forte mais pas assez pour espérer accrocher le Brésil», nous a glissé un confrère optimiste. Un avis largement partagé dans les rangs médiatiques brésiliens.

Quant à savoir ce qui se passera sur le terrain, seul juge de paix. Une autre vérité pourrait émerger...

(Le Matin)

Créé: 12.06.2018, 13h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.