Mardi 26 mai 2020 | Dernière mise à jour 20:07

Football Poupées sexuelles en tribunes? Un club s'excuse

Le FC Séoul a été contraint de réagir après l'utilisation de mannequins à connotations sexuelles dimanche.

Les poupées représentaient majoritairement des femmes.

Les poupées représentaient majoritairement des femmes. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Garnir ses tribunes en temps de pandémie oblige à être imaginatif... avec quelques ratés. Le FC Séoul, club de football sud-coréen, a dû s'excuser après avoir été accusé d'avoir placé des poupées sexuelles dans son stade.

«Nous sommes sincèrement désolés d'avoir mis nos supporters mal à l'aise, a déclaré le FC Séoul dans un communiqué. Nous nous sommes assurés dès le début qu'elles n'avaient aucun rapport avec des sextoys», affirme le club.

Mais plusieurs de ces poupées, placées dans les gradins du stade pour le match de championnat à huis clos contre Gwangju dimanche (remporté 1-0), étaient vêtues de T-shirts portant le logo d'un fabricant d'articles sexuels. Et d'autres poupées tenaient des affiches faisant la publicité de l'entreprise et de ses produits...

Publicités inconvenantes

Les poupées, représentant majoritairement des femmes, portaient un masque de protection et étaient éloignées les unes des autres selon les règles de distanciation visant à limiter la propagation du Covid-19.

Selon le club, le fournisseur des poupées les avait auparavant mises à disposition de la compagnie distribuant des sextoys, ce qui expliquerait les publicités inconvenantes. Contactées, les deux compagnies n'étaient pas immédiatement disponibles pour confirmer ou infirmer ces propos.

La K-League, championnat sud-coréen de première division, a repris le 8 mai après plus de deux mois d'arrêt pour juguler la pandémie. Pour garnir leurs tribunes malgré les huis clos, la plupart des clubs ont utilisé des affiches, des banderoles ou des effigies en carton de supporters.

AFP

Créé: 18.05.2020, 09h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.