Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 10:09

Foot- Grèce Le président armé dit avoir voulu «protéger ses fans»

Ivan Savvidis, président du PAOK Salonique, s'est excusé d'avoir interrompu un match en envahissant le pré muni d'une arme.

Ivan Savvidis, au centre.

Ivan Savvidis, au centre. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président du PAOK Salonique Ivan Savvidis a présenté ses «excuses» pour avoir interrompu dimanche, arme à la ceinture, un match contre l'AEK Athènes. Cette action a provoqué la suspension du championnat de Grèce par le gouvernement. La FIFA a aussi fermement réagi. Elle a agité la menace d'une suspension du statut de membre de la Grèce.

«Je veux présenter mes excuses aux supporters du PAOK, à tous les amateurs grecs et à la communauté internationale du football», écrit Ivan Savvidis dans un communiqué distribué par son club, siégeant à Thessalonique. «Clairement je n'avais pas le droit d'aller ainsi sur le terrain», ajoute-t-il, assurant que cette «réaction émotionnelle» était due à «la situation négative généralisée prévalant dans le football grec récemment», et à «tous les incidents inacceptables, et non sportifs, qui s'étaient déroulés à la fin du match» de dimanche contre le club athénien. Comme «cela pouvait faire dégénérer la situation (...), mon seul but était de protéger les dizaines de milliers de fans du PAOK de provocations, et même de victimes humaines».

L'épisode, à la 90e minute, a été déclenché par la décision de l'arbitre, Giorgos Kominis, de refuser pour hors-jeu un but crucial que le défenseur capverdien du PAOK, Fernando Varela, venait de marquer.

(ats/nxp)

Créé: 13.03.2018, 15h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.