Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 14:34

FOOTBALL Rainer Hasler, ex-Xamax et Servette, est mort à 56 ans

L'ancien latéral droit liechtensteinois avait encore été aperçu dimanche au match Vaduz - Grasshopper. Il est décédé subitement d'un cancer.

C'était en avril dernier, avant le match de Challenge League Vaduz - Servette: Rainer Hasler (à dr.) avait retrouvé son ancien coéquipier à Servette José Sinval.

C'était en avril dernier, avant le match de Challenge League Vaduz - Servette: Rainer Hasler (à dr.) avait retrouvé son ancien coéquipier à Servette José Sinval. Image: Eric Lafargue

Rainer Hasler avec le maillot de Servette lors de sa dernière saison de pro (1988/89). (Image: Eric Lafargue)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Choc au Liechtenstein, où l'on vient d'apprendre la mort de Rainer Hasler (56 ans), des suites d'un cancer.

L'ancien latéral droit avait notamment joué en Romandie sous le maillot de NE Xamax (1979/83, quart de finale de la Coupe de l'UEFA en 1982) et Servette (1983/89), club avec lequel il a remporté une Coupe (84) et un titre de champion de Suisse (85).

En 2004, Rainer Hasler avait été élu meilleur joueur du Liechtenstein des cinquante années précédentes.

Père de Nicolas Hasler, joueur de la première équipe du FC Vaduz en Super League, Rainer Hasler avait encore été aperçu au Rheinpark dimanche, à l'occasion du match Vaduz - GC.

(Le Matin)

Créé: 29.10.2014, 14h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.