Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 14:22

Football Reprise en Super League: dites-nous qui sera relégué

Quelles équipes seront en priorité concernées par le frisson de la barre? Après être revenu de nulle part la saison passée, Neuchâtel Xamax n’est pas le seul club à pouvoir trembler. Il y a d’autres candidats…

Voici quelque mois, Grasshopper avait terminé sa saison atroce par une relégation logique. Et cette fois?

Voici quelque mois, Grasshopper avait terminé sa saison atroce par une relégation logique. Et cette fois? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La saison dernière, avec un champion de Suisse quasi connu d’avance (YB s’était très vite détaché pour faire la course seul en tête), l’intérêt de la compétition s’était limité à l’attribution des places européennes et à l’identité du futur relégué. Deux objectifs bien distincts, qui avaient pourtant réunis jusqu’à sept équipes, toutes concernées à divers degrés. Au final, après des mois de lutte, Grasshopper n’avait pas pu échapper à la culbute, une douloureuse première pour le club zurichois, qui n’avait pas subi pareil camouflet depuis sa relégation de… 1949.

Derrière YB et Bâle que l’on peut aisément imaginer se détacher, le championnat 2019-2020 sera-t-il toujours aussi serré ou les formations seront-elles davantage étirées? Difficile bien sûr de le prédire.

Plusieurs équipes, souvent toujours les mêmes, ne devraient pas échapper à la lutte contre la relégation. Aux yeux de beaucoup, Neuchâtel Xamax sera(it) même le favori No 1 à la descente, un statut de victime auquel les joueurs de Joël Magnin tenteront d’échapper. En misant sur des talents encadrés par des éléments d’expérience, le «miraculé» de la Maladière espère faire triompher un esprit d’équipe qui sera le principal atout des Neuchâtelois.

Mais Neuchâtel Xamax ne sera de loin pas l’unique club prioritairement concerné par le maintien. Habitué à devoir lutter saison après saison, Thoune n’affichera pas d’autres ambitions que celles de demeurer en Super League. Un objectif qui pourrait aussi concerner Lucerne et Lugano si les résultats ne devaient pas être au rendez-vous. Pour Servette, retrouvant une Super League qu’il avait quittée six ans plus tôt, les qualités intrinsèques du néo-promu de la Praille devraient mettre celui-ci à l’abri de lendemains de fête qui déchantent et éviter de la sorte le grand frisson de la barre.

S’il peut légitimement viser le haut du tableau compte tenu du potentiel élevé qu’on lui prête, Sion pourrait tout aussi bien être impliqué dans la bataille pour le maintien si Stéphane Henchoz ne parvenait pas à inculquer aux Valaisans la culture de la gagne.

La saison dernière, GC avait été relégué avec 25 points, Xamax se retrouvant barragiste avec 37 points. Une année plus tôt, en mai 2018, Lausanne avait été condamné avec 35 unités, un total qui avait permis aux Vaudois de se maintenir à l’issue de la saison 2016-2017.

Au moment où résonneront dès vendredi soir (avec Sion-Bâle) les trois coups du nouveau championnat, qui devrait-on retrouver dans la peau du condamné? Dites-le nous en participant à notre sondage.

Sondage

Selon vous, qui sera relégué en fin de saison?












Créé: 17.07.2019, 10h08


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.