Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Football Ronaldinho n'a pas perdu son coup de patte

Emprisonné depuis plus d’une semaine au Paraguay, avec son frère Assis, Ronaldinho Gaúcho a retrouvé le ballon. Et il a marqué cinq fois.

Ronaldinho n'a rien perdu de son talent.

Ronaldinho n'a rien perdu de son talent. Image: Twitter/Santiago Ravidlas

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est le quotidien d’Asunción Hoy qui nous l’apprend: emprisonné depuis plus d’une semaine, avec son frère aîné Assis, pour être entré au Paraguay avec de faux documents, Ronaldino Gaúcho a participé avec brio à une partie de futsal à la prison d’Agrupación, où il est retenu.

Après avoir refusé de s’engager pour le championnat interne, qui a commencé cette semaine, il n’a pas pu résister. Selon le journaliste de TV ABC Iván Leguizamón, qui est en contacts avec des policiers qui travaillent au centre pénitentiaire, Ronaldinho discutait avec des gardes lorsqu’il a été appelé par d’autres prisonniers: «Il a rejoint l’équipe de Fernando González Karjallo (ex-président d’un club... de football, le Sportivo Luqueño). Un autre prisonnier de marque, le député Miguel Cuevas, était chargé de marquer l’ex No 10 de la Seleçao.»

En vain, l’équipe de la star a gagné 11-2, grâce à 5 buts et 6 passes décisives de qui vous devinez!

Créé: 14.03.2020, 19h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.