Lundi 24 février 2020 | Dernière mise à jour 11:11

Football Sauvé, barragiste ou relégué: où va finir Xamax?

Actuel barragiste, le club de la Maladière ne compte que cinq points d’avance sur Thoune. Que peut-il espérer? LeMatin.ch a demandé leur avis à plusieurs experts du football helvétique.

NE/Xamax s'est préparé à la Maladière comme il en a l'habitude. Avec Thoune, il est le seul club de Super League à avoir renoncé à un camp d'entraînement à l'étranger pour des raisons essentiellement financières.

NE/Xamax s'est préparé à la Maladière comme il en a l'habitude. Avec Thoune, il est le seul club de Super League à avoir renoncé à un camp d'entraînement à l'étranger pour des raisons essentiellement financières. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Actuel barragiste de Super League, Ne/Xamax fait déjà mieux que la saison dernière, lorsqu’il avait entamé la nouvelle année en position de lanterne rouge (avec un passif de quatre points sur Grasshopper, le futur relégué). Douze mois plus tard, le club de la Maladière en compte cinq d’avance sur le FC Thoune, bonnet d’âne de la Super League.

Le retour de son guerrier Geoffroy Serey Die combiné à l’arrivée de Yannis Tafer suffiront-ils pour relancer les Neuchâtelois, qui ont le FC Lucerne dans le viseur? Le derby romand de la reprise, samedi contre Servette (19h), livrera une première réponse sur le réel potentiel de l’équipe de Joël Magnin, une équipe qui devra améliorer son bilan à domicile si elle entend échapper à son destin.

En attendant le verdict du terrain, LeMatin.ch s'est tourné vers quatre «experts», dont le regard permet de mieux cerner la complexité de l'équation neuchâteloise.

Johann Lonfat (consultant): «Barragiste, c'est sa place. En fait, il y a un vrai point d'interrogation sur cette équipe. Les Xamaxiens ont réussi un mercato à l'image de celui de l'an dernier, qui leur avait très bien réussi. Serey Die va apporter sa grinta, mais les années passent. Ces trentenaires avec beaucoup d'expérience mais peu de temps de jeu dans les jambes, c'est souvent un pari. Même chose pour Yannis Tafer, bien qu'il n'ait que 28 ans. Où est-ce qu'il en est? Difficile à dire aujourd'hui. Thoune me paraît trop loin pour revenir, Lucerne, 8e, pas inatteignable. Mais on n'est pas à l'abri d'une surprise à la Maladière.»

Gabet Chapuisat (consultant): «Ce sera compliqué pour eux d’éviter les barrages. Si Thoune n’effectue pas de renforts offensifs, ils ne reviendront pas. Sans attaquants, c’est foutu.»

Pablo Iglesias (directeur sportif du LS): «Au sommet de ma liste de vœux, il y a le fait qu'on se retrouve à quatre Romands en Super League la saison prochaine. Xamax va devoir lutter. Mais, quelque part, c'est dans son ADN. Ce qu'il s'est produit en barrages à Aarau l'an dernier, ce n'était pas un hasard. Quand vous passez aussi longtemps à vous battre pour votre survie, vous savez jouer ces matches-là. Quand j'ai besoin d'un exemple d'abnégation, j'utilise Neuchâtel. D'après moi, l'équipe va à nouveau terminer 9e.»

Claude Gross (consultant): «Entre la 8e et la 9e place… Thoune a certes réalisé quelques transferts intéressants mais je ne le vois malgré tout pas revenir. Pour se mettre à l’abri, Xamax doit aller chercher Lucerne. Devoir chaque fois passer par les barrages, c’est usant à la longue!»

F.V./N.JR

Créé: 23.01.2020, 10h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.